Albania

Poster un message

En réponse à :

Paris : Voyage au pays du sang, drame poétique d’Idlir Azizaj, le 4 mars

lundi 15 février 2016 par en, Evelyne Noygues

"Je ne parle pas de la victime, je ne parle pas de l’assassin, ils font partie du paysage, je parle de l’éclat des objets. Sur scène, il n’y a pas de personnages dramatiques, il y a pour moi un verbe, un chant et un régulateur." Idlir Azizaj.

L’approche matérialiste de la loi est incarnée par une mise en scène peuplée d’objets. Ainsi l’assassin et la victime ne font qu’un et l’interaction entre le texte, l’acteur, la vocaliste et le performeur de gestes et d’objets, fait de ce projet un acte proteiforme au croisement du théâtre et de la performance.

Sur scène, le verbe est incarné comme le sang se transforme dans le mot, comme une fileuse tisse une toile d’araignée et chante les mémoires qui ne se transmettent plus qu’à l’oral.

Idlir Azizaj est un écrivain et traducteur d’origine albanaise, qui vit et travaille en France. Il a traduit dans sa langue des oeuvres de Beckett, Artaud, et de poètes américains, notamment Kaddish d’Allen Ginsberg après l’avoir rencontré aux USA en septembre 1994. Son recueil de poèmes Verbstones a été traduit dans diverses langues. Il est aussi auteur de cinq romans, notamment Don Kanun, ou doucement l’assassin s’endort dans l’embuscade, où pour la première fois le Kanoun albanais est confronté à la question identitaire.

Arben Bajraktaraj est un acteur natif du Kosovo vivant en France depuis la fin des années ‘90, il a récemment joué sous la direction d’Andréa Brusque dans La Fuite de Gao Xinjang au Festival d’Avignon 2014. Il est également un acteur de cinéma et de télévision ayant joué dans de nombreuses productions, entre autres L’Homme qui rit de Jean Pierre Améris, Liberté de Tony Gatliff, Des Dieux et des Hommes de Xavier Beauvois, Polisse de Maïwen, et internationales telles Harry Potter de David Yates, Whoman who brushed off her tears de la réalisatrice macédonienne Teona Mitevska. Il tient le rôle-titre dans la récente production kosovare The Hero (2014), réalisée par Luan Kryeziu et traitant du quotidien tourmenté d’un ancien combattant dans le Kosovo d’après-guerre.

Constantin Leu est issu du théâtre et de la danse contemporaine. Il travaille depuis dix ans en tant que performeur, seul ou au sein de diverses formations, notamment Congopunq avec le batteur Cyril Atef, Musique Post Bourgeoise, le collectif d’actions urbaines Cie Xtnt, et la compagnie E7KA avec la danseuse Eva Klimackova.

Aurore Laloy est poète, chanteuse et performeuse. Diplomée de Lettres Modernes, elle s’intéresse à la question de la poésie et de la vocalité en cherchant à mêler musique et arts vivants à l’écriture contemporaine, comme l’adaptation de la pièce Guépard Chaos en hommage à Visconti, ou Bunker Paradis, pièce radiophonique jouée devant public depuis Le Génerateur. En tant que vocaliste, elle chante dans le duo saxo / voix Incendire, dans le groupe Jésuve, et participe à des performances-actions avec David Liver de E IL TOPO ou Alberto Sorbelli.

Voyage au pays du sang

Drame poétique avec Arben Bajraktaraj, Aurore Laloy, Constantin Leu

Texte Idlir Azizaj

Mise en scène Constantin Leu, assisté par Aurore Laloy

Une proposition du Service des Urgences Poétiques

Informations et réservations 01 40 24 00 55 / reservations@sildav.org

Tarifs 5 € abonné-e-s / 10 € réduit / 15 € normal

Pass festival avec abonnement 15 € donnant droit au tarif abonné pour toutes les manifestations de la MEO pendant un an



modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 1257306

Suivre la vie du site fr    ?

Tous droits réservés © 1997-2020 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce