Albania

2002 : « L’identité albanaise de la seconde génération : comment vivre ou découvrir ses origines ?

Rencontre organisée le 19 juin 2002

mercredi 10 juillet 2002 par Evelyne Noygues

L’Association ALBANIA a organisé une rencontre-débat, avec le soutien de la Maison des cultures du Monde, sur le thème : « L’identité albanaise de la seconde génération : comment vivre ou découvrir ses origines ? Stupeur et tremblement des enfants de la diaspora ».

Etaient invités à débattre, Catherine Prejlocaj, auteur de « Le bonheur pour une orange n’est pas d’être un abricot » Ed. FAVRE à Lausanne, récit, 2001 ; 19,65 euros, 234 pages ;et Stefo Linard, acteur, fondateur de la « STF Compagnie ».

Devant une assistance où se trouvaient des Albanais qui sont venus en France dans les années 1990, les témoignages de nos deux invités ont trouvé un large écho parmi cette « jeune diaspora ».

Comment partir à la recherche de ses origines, de ses racines, quand on est déjà à l’âge adulte ? Est-ce une prise de conscience brutale ou un cheminement lent qui s’insinue peu à peu dans la vie de tous les jours ? Est-ce lutter contre des vérités toutes faites, sur lesquels on ne pouvait pas, a priori, revenir ? S’agit-il de « découvrir » sa famille, ses racines, en regardant vers le passé ? Ou bien de construire le présent ? Voire une partie de son avenir ? En quoi la découverte de son identité joue-t-elle un rôle déterminant dans la formation de soi ?

L’objet de cette rencontre était de parler de l’identité albanaise vécue par deux enfants de la diaspora en France qui n’avaient jamais mis les pieds en Albanie. La première parce que ses parents avaient pris le chemin de l’exil pour fuire le régime communiste dans les années 1950. Le second parce qu’il se croyait d’origine grecque alors que sa grand-mère maternelle avait fuit, encore enfant, la misère de l’Albanie du Sud, au début du siècle. L’identité albanaise dans la diaspora, aussi bien celle des années 1930 que celles des années 1960 et 1990, connaît une évolution différente de celle de la société de la « patrie mère ».

Comment vivre ou découvrir ses origines ? Les vivre à l’âge de l’enfance ? Accepter, comprendre, se rebeller ? Pour Catherine Prejlocaj, lutter contre la maladie et mener une lutte plus intime encore pour accepter ses origines. Pour Stefo Linard, se découvrir, du jour au lendemain, des origines, des parents et des ancêtre ? Alors que Catherine a failli, elle, en mourir, la découverte de ses racines par Stefo a été l’occasion d’une véritable Renaissance quand le hasard l’a aidé à découvrir son origine.

Il s’agit là d’éléments formateurs dans la personnalité de chacun, qui plus est quand il s’agit, comme pour nos deux invités, d’artistes et de créateurs, qui ont choisi de faire passer un message au travers d’un art ; que ce soit celui du théâtre ou de l’écriture… Voilà des origines qui sont venues enrichir et troublées leur tempérament, leur nature !

Les parcours de Catherine Prejlocaj et de Stefo Linard reflètent les paradoxes et les ambivalences que connaissent toutes les diasporas de part le monde. Nier ses origines, c’est combattre dans la douleur le sentiment d’appartenance. C’est être oppressé par la rigidité de cette diaspora. Se réconcilier avec ses racines ou les découvrir au travers de retrouvailles familiales tardives, sont autant d’éléments formateurs. Ce qui a manqué à l’une, c’est l’humanité des relations humaines vécues dans la terreur, au travers de la tradition issue d’un code ancestral ne correspondant pas à l’évolution des mœurs de sa société « d’adoption ». Ce que l’autre a trouvé dans sa quête, c’est justement l’humanité qui anime la société albanaise traditionnelle au travers de valeurs essentielles comme la solidarité, l’honneur, le sens de la parole donnée.

Evelyne Noygues©2002

Voir également Catherine PRELJOCAJ : rencontre-débat autour de son livre "Le bonheur pour une orange n’est pas d’être un abricot". Edition Favre, Lausanne, 2001.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 996356

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site QUI SOMMES NOUS ?  Suivre la vie du site Rencontres d’Albania  Suivre la vie du site 2002   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce