Albania

2010, centenaire de Mère Téréza : une redécouverte de son albanité

jeudi 16 décembre 2010 par ALBANIA

Pour l’association Albania, c’était l’occasion d’accueillir pour la première fois ensemble les diplomates de 3 pays de Balkans sur un thème d’intérêt commun ; Ylljet Alicka, ambassadeur d’ Albanie, Muhamedin Kullashi ambassadeur du Kosovo et Rifet Hajdari, ministre-conseiller de l’ambassade de Macédoine ont répondu très favorablement à cette invitation. Nous en les remercions très chaleureusement.

Cette rencontre- débat consacrée au centenaire de la naissance de Mère Tereza en 2010 visait à cerner la redécouverte de son albanité dans 3 pays des Balkans : l’Albanie, le Kosovo et la Macédoine. Elle a bénéficié également d’un message de soutien de petite sœur Odette Marquet qui n’a pu finalement participer à cette rencontre en raison des contraintes horaires de son avion .

En introduction, Pascal Hamon a présenté la couverture du Monde Magazine de la semaine précédente consacrée à « Calcutta, l’héritage de Mère Tereza ».Outre le fait que ce titre montre la persistance de son influence, il aurait pu tout à fait s’appliquer aux Balkans albanophones : l’héritage de Mère Téreza étant revendiqué par les 3 pays.

Chacune des ambassades est invitée dans un premier temps à présenter les initiatives réalisées dans le cadre de cette année et à les mettre en perspective au regard des valeurs dont son pays se veut porteur.


Ylljet Alicka rappelle que l’albanité de Mère Tereza a longtemps été niée durant la dictature et que celle-ci a été présentée longtemps comme un agent du Vatican. L’attribution du pays Nobel a changé progressivement les choses au point que la veuve du dictateur Enver Hoxha lui a envoyé une invitation à se rendre en Albanie.

De nombreuses initiatives ont ponctué cette année : concerts, hommages religieux mais aussi projet de construction d’un mémorial face à l’académie des arts à Tirana.

L’idée un moment évoquée d’un transfert des cendres de mère Tereza en Albanie a été abandonnée devant le refus des autorités indiennes.

Mère Tereza est porteuse selon lui d’un message d’amour et de paix qui est universel mais elle est également identifiée comme une albanaise.


Rifet Hajdari rapelle qu’elle est née à Skopjé dans une famille albanaise et qu’à la fin de sa vie elle avait une double appartenance albanaise et indienne.

Il précise qu’à l’époque de la Yougoslavie, elle jouissait d’un statut spécial et d’une forme de reconnaissance.

Parmi les nombreux hommages qui lui ont été rendus par son pays, il cite tout particulièrement la maison-musée Mère Tereza ouverte dés 2008 à Skopje à proximité de sa maison natale.

Muhamedin Kullashi a rappelé le rôle extrêmement précieux occupé par Mère Téreza dans les année 80 à un moment où l’Albanais était présenté par les Serbes comme la figure de « l’abjection. ». Elle en était l’antithèse vivante consacrée par le prix Nobel de la paix ; elle a donc constitué un appui psychologique très précieux pour la population albanaise. Cet appui s’est également manifesté de façon très concrète par la caution qu’elle a apportée en acceptant en 1990 que son nom soit donné à l’association qui apportait une aide humanitaire et médicale à la population durant la période de la répression serbe.

Il a également souligné l’intérêt des lettres de Mère Tereza qui ont été publiées très récemment en anglais et dans plusieurs revues. Elles font découvrir la part de doute y compris sur l’existence de Dieu qui a habité pendant des décennies cette femme, par ailleurs si volontaire et passionnée.

Il a indiqué qu’outre les hommages et la consécration d’une église à son nom un symposium serait consacré à Mère Tereza par l’Académie du Kosovo avec la participation de nombreux chercheurs internationaux. Plusieurs interventions ont conclu cette réunion et notamment celle de Solange d’Angely qui a rappelé les conditions de sa rencontre inattendue avec Mère Tereza à Durres en 1989.

P Hamon

Lire également : Mère Tereza : une icône au panthéon des personnalités albanaises


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 996364

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site QUI SOMMES NOUS ?  Suivre la vie du site Rencontres d’Albania  Suivre la vie du site 2010   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce