Albania

7è édition du SLB : "Découverte et redécouverte", les 19 et 20 mai

Salon du livre des Balkans : 65 rue des grands moulins - Paris 13è - RER : Bibliothèque François Mitterrand.

mercredi 10 mai 2017 par Evelyne Noygues , ALBANIA , en

Les 19 et 20 mai, le salon accueille éditeurs, écrivains et traducteurs autour de trois thématiques : la littérature bulgare, le rébétiko et un portrait de ville "Sarajevo". Au programme aussi la cuisine albanaise avec un ouvrage de Rina Cela Grasset : "Du pain, du sel et du coeur" le samedi à ... l’heure du déjeuner !

Sur le stand d’Albania, les ouvrages d’auteurs albanais et français. Parmi les participants au Prix du public : Dashnor Kokonozi avec "La solitude du Baryton" et Ylljet Alicka avec "Le reboisement". La sortie d’un numéro de la revue "Ethnologie française" consacrée à l’Albanie. "Le jeu, la chute du ciel" de Bashkim Shehu.

Et bien-sûr... des cartes blanches et des coups de cœur, un café littéraire, des dédicaces, une exposition, un concert... et deux prix au lieu d’un seul : celui des étudiants de l’Inalco et celui du public.

Le SLB s’y connait en cuisine ! Après "Littérature et Cuisine" en 2015, à partir de textes d’auteurs balkaniques comme Ismaïl Kadaré, Sonia Ristic, Sedef Ecer, Petros Markaris, Matei Visniec , Vlatko Ilievski ... , c’est le tour de la cuisine albanaises et de ses recettes aux saveurs balkaniques !

Car la cuisine est un thème qui rassemble ... Si on en croit le marché du livre de cuisine, en constante expansion depuis vingt ans, il s’en vendrait 17 millions chaque année en France !

Cuisinez albanais !

Cuisiner pour bien manger. Cuisiner pour partager. Cuisiner pour apprendre à mieux se connaître... Cuisiner comme un vecteur culturel.

Un ami, grand voyageur et passionné des cuisines du pourtour méditerranéen, m’a raconté qu’il consultait avant tout Internet pour trouver la recette qu’il cherchait. Il aime particulièrement cuisiner les légumes et les épices : poivrons, pois chiches, tomates, aubergines, ...

Qui n’a pas goûter des poivrons "cornes de bœuf" du Maroc, qui sont plus doux et s’épluchent mieux que tous les autres, est passé à côté de quelque chose d’incomparable !

Un plat sans épice, c’est un peu comme un repas... sans fromage ! aurait dit Gargantua. Parmi ses épices préférés, le cumin et le curcuma qui donnent un goût for-mi-da-ble à ses recettes...

Ce grand voyageur, amoureux de la cuisine de terroir repère d’abord les plats locaux et se met en quête de restaurants authentiques dans ses pérégrinations. En Espagne, il adore les "callos", des tripes à la madrilène.

En Albanie aussi, on cuisine les tripes ! Plus exactement, les tripes de mouton, comme en Turquie ou en Grèce. Les "kukurec" (prononcez [kou-kou-retz]) sont farcis avec des abats.

Rina Cela Grasset a rassemblé dans un ouvrage édité par Mascarille, une trentaine de recettes ; chacune d’entre elles signée de son auteur(e).

Des recettes d’Albanie et du Kosovo faciles à réaliser avec les produits disponibles en France et testées dans une cuisine centrale de la région lyonnaise.

Stendhal, de passage à Lyon en 1837, n’évoque-t’il pas la cuisine lyonnaise : « Je ne connais qu’une chose que l’on fasse très bien à Lyon, on y mange admirablement ... ».

 

Au sommaire...

Une recette dans ce livre portée à la connaissance des locuteurs francophone fait place au "fërges" (prononcez [feur-guesse]) en page de couverture de l’ouvrage. La préférée de notre ami voyageur réunit des oignons et poivrons revenus en petits morceaux dans une huile d’olive de qualité, auxquels il rajoute de la tomate rappée, avant de saler et poivrer puis de laisser mijoter. En fin de cuisson, il y ajoute de la feta rappée et 2 gousses d’ail écrasées. Enfin, avant de servir, il bat 2 oeufs en omelette qu’il ajoute à sa préparation.

Une autre recette traditionnelle de la ville d’Elbasan est l’agneau au yaourt de brebis dans un plat en terre. La viande est d’abord cuite à l’eau salée puis mélangée au yaourt avec des oeufs, une cuillère à s. de farine, du riz et du beurre. Notre ami ajoute une note de paprika en fin de cuisson.

Justement... le yaourt. Du temps de la grand-mère de notre "grand voyageur", elle recevait sa présure toutes les semaines par la poste. C’était "un cadeau" du facteur pour ses enfants ! Car la qualité de la présure est le garant d’un bon yaourt.

Parmi les recettes présentées dans cet ouvrage, notre ami attiré par le salé a essayé le "Krelatn misri" (prononcez [krélane miss’ri]) composé d’oeufs, de lait et d’huile, de blancs de poireaux, de feta et de farine de mais, de levure et de sel.

Le SLB en avant pour une 7è édition !

La SLB est organisé par l’association ALBANIA et son comité d’organisation, avec le soutien de la Sofia et du CNL, du Courrier des Balkans, de l’Institut Culturel Roumain, de la CCP, de nombreuses ambassades des Balkans, dont celle du Kosovo, et d’un grand nombre de bénévoles. Merci à tous !

Retrouvez tout le programme sur le blog du SLB


Documents joints

Le programme du SLB 2017

11 mai 2017
Document : PDF
820.6 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 799221

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECRITS...  Suivre la vie du site Salon du Livre Balkans  Suivre la vie du site Edition 2017   ?

Tous droits réservés © 1997-2017 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce