Albania

Albania : le cinéma albanais sous la période communiste, mardi 24 novembre

Rencontre illustrée par la projection de : "Nëntori i dytë" de Viktor GJIKA

vendredi 27 novembre 2015 par en , ALBANIA

Dans le cadre des festivités organisées autour de la fête nationale, l’association ALBANIA a organisé une soirée consacrée à la production du cinéma albanais sous le régime communiste, illustrée par le film « Nëntori i Dytë » (« Le Deuxième Novembre ») de Viktor Gjika -VO s/titrée VF-.

En compagnie d’Ana Grgic, chercheuse sur le cinéma muet des Balkans, spécialiste de la conservation des films albanais sous le communisme et d’Artan Puto, professeur d’histoire moderne albanaise au département d’Archéologie de la faculté d’Histoire et Philologie de l’université de Tirana, elle était animée par Evelyne Noygues.

« Nëntori Le Dyte » (1982)

Cette production au casting exceptionnel est considéré comme le plus célèbre film historique du cinéma albanais. Produit en 1982 par les studios "Albanie nouvelle" à Tirana, il raconte les difficultés et les étapes du pays sur la voie de l’indépendance albanaise jusqu’au 28 Novembre 1912, lorsque Ismail Qemali soulevé le drapeau albanais à Vlora, après la libération du pays.

Son réalisateur, Viktor Gjika (1937-2009) est originaire du sud de l’Albanie. Il étudie le cinéma à l’Institut VGIK de Moscou, dans les années 1950. Il démarre une carrière prolifique avec des documentaires. Ses films glorifient la résistance de l’Albanie pendant la dernière guerre « La Huitième Statue en bronze » (1970), « Les Étoiles de la longue Nuit » (1973), « Les Chemins blancs » (1974), sans écarter l’aspect dérisoire de l’héroïsme.

Selon les cinéphiles, ses meilleurs films, malgré la politique isolationniste du régime, ont fait l’objet d’attention particulière dans les festivals où ils sont projetés. « Le Commissaire de la Lumière » (1966) est un hommage au fondateur de plusieurs écoles dans les régions montagneuses, assassiné pour ses mesures en faveur des femmes. « Les Horizons clairs » (1968) décrit le sacrifice inutile d’un ouvrier pour sauver sa grue après une tempête. « L’Affrontement » (1976), d’après le roman de Teodor Laço, décrit la situation politique d’un pays sortant de la guerre et devant faire face à la famine. « L’Homme au canon » (1977, avec l’actrice Elida Cangjoni, d’après un roman de Dritero Agolli est un film de guerre antifasciste d’un beau lyrisme.

Mon film préféré (E.N.) reste l’inoubliable « Général Gramophone » (1978) qui relate la main mise du régime fasciste italien sur le pays, accompagnée des notes d’un joueur de clarinette virtuose.

Viktor Gjika s’attaque à l’ancien dictateur Enver Hoxha, peu avant sa mort en 1985, dans « Bonjour, Enver Hoxha » (1983). À la fois scénariste, opérateur et producteur, il dirige pendant sept ans les studios « Albanie Nouvelle » et se consacre ensuite au documentaire.

Tout au long de la soirée, des extraits du LM « Le deux novembre » seront proposés dans une version restaurée, en langue originale et avec des sous-titres en anglais.

The Albanian Cinema Project (ACP)

En raison de longue régime du dictateur Enver Hoxha près de 50 ans, l’Albanie est restée coupée du reste du monde jusqu’au 1990. La plupart des films albanais réalisés avant 1991 ne furent jamais traduits dans une autre langue et ont été rarement projetés à l’extérieur de l’Albanie. Les initiatives de préservation de The Albanian Cinema Project visent à changer cet état de fait, ce qui porte un « nouveau » cinéma national sur les écrans internationaux. Travaillent avec le soutien du Ministère de la Culture Albanaise, l’Ambassade des États-Unis à Tirana, le Centre National Albanais de la Cinématographie, la Commission du Film Albanais, l’Association des Archivistes d’Images Animées et les membres concernés de la communauté internationale de films et de films d’archives, ACP est dédié à la préservation, la restauration et la promotion du patrimoine cinématographique albanaise. Son ambition est de restaurer « Cinq films en cinq ans ». le projet « Bunker » vise, quant-à lui, à déménager les collections des archives dans une nouvelle installation dans les dix prochaines années. Le premier film restauré par ACP est dont Nëntori i Dytë de Viktor Gjika.

Ana Grgic : chercheuse spécialisée dans le cinéma muet des Balkans

A l’occasion d’une période de recherche dans les archives de film à Tirana en 2013, elle a constaté que l’état de conservation des films albanais produits pendant le période communiste représentait un véritable problème.

La production du cinéma albanais se concentre principalement sur le période communiste. Aussi perdre ces films signifiait-il perdre la mémoire de la vie social, culturel et politique albanaise ainsi que le patrimoine cinématographique albanais produit pendant près de 50 ans.

En outre, ayant eu l’occasion de visionner des films albanais de cette période, elle a trouvé que leur expression esthétique aussi bien que leur thématique, sous les directives d’Enver Hoxha, était particulièrement frappante.

Artan Puto : historien de formation et passionné de cinéma

Né et élevé à Tirana, en Albanie où il vit encore, Artan Puto est Professeur d’histoire moderne albanaise au département d’Archéologie de la faculté d’Histoire et Philologie de l’université de Tirana, où il enseigne toujours. Il est également titulaire d’un doctorat en histoire de l’Institut universitaire européen de Florence.

Aux côtés du ministère albanais de la Culture, il travaille à sauvegarder et promouvoir le patrimoine archéologique de l’Albanie, où il est directeur de l’Agence pour le service archéologique. Mettant à profit son temps libre, il est l’auteur d’un livre sur le rôle des femmes dans l’ère communiste du cinéma albanais. Ill a également joué Celo, dans le 1977 film « Tomka et ses amis » de réalisatrice albanaise la plus connue Xhanfise Keko, projeté à Paris le 27 novembre.

A lire sur ce site : Projection de "Tomka et ses amis" de Xhanfise Keko, vendredi 27 novembre


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 995565

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site QUI SOMMES NOUS ?  Suivre la vie du site Rencontres d’Albania  Suivre la vie du site 2015   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce