Albania

Blerta Zhegu en concert au Festival des Deux Mondes, le 10 octobre

Une artiste lyrique passionnée par le chant

jeudi 4 octobre 2018 par Evelyne Noygues , en

Après avoir chanté sur les plus grandes scènes en France et en Europe, la soprano Blerta Zhegu revient à Tirana pour se produire dans le cadre de la XIIè édition des "Rencontres musicales des deux Mondes" organisée par l’association "Argjiro".

Ce concert exceptionnel se tiendra le mercredi 10 octobre à 19h, au "Palais des Brigades" à Tirana. Blerta Zhegu sera accompagnée par l’orchestre Sigal.

Au programme : Purcell, Vivaldi, Händel, Delibes, Faure, Schubert. Elle interprètera également plusieurs mélodies albanaises.

INTERVIEW EXCLUSIVE©Evelyne Noygues.

De quand date votre passion pour la musique et plus particulièrement pour le chant ?

Blerta Zhegu : « Ma passion pour le chant date depuis toujours ! Je ne viens pas d’une famille d’artistes mais quand j’étais petite je chantais sans cesse pour décider mes parents à m’inscrire au lycée artistique de Tirana. Cela n’a pas été facile de les convaincre... Ils rêvaient pour moi d’une profession un peu plus "intellectuelle" ! Bien-sur, ils représentent depuis toujours un grand soutien pour moi. »

Comment êtes-vous passé à l’apprentissage du chant lyrique ?

Blerta Zhegu : « En Albanie, il est possible de commencer le chant dès l’age de 13 ou 14 ans. Je trouve que c’est relativement tôt, surtout pour prendre une décision importante comme celle de choisir sa propre voie. Mais aujourd’hui je ne regrette pas ce choix. Surtout que cela m’a donné plus de temps pour murir comme artiste. »

Quel a été le "déclic" qui a fait que vous avez voulu devenir une professionnelle ?

Blerta Zhegu :« L’envie de partager mon talent avec le public et de recevoir en retour toute la chaleur qu’il nous offre chaque fois à travers ses applaudissements. Je pense que l’ignorer aurait fait de moi une femme frustrée et malheureuse. »

 

À vos débuts, quelles ont été les deux ou trois étapes les plus importantes de votre carrière ?

Blerta Zhegu : « En 2010 en Italie, mon premier rôle sur scène, le rôle de Lucy dans l’opéra "The telephone". A ce moment, j’ai réalisé que c’était le début d’un véritable parcours professionnel. Ensuite, mon arrivée en France -qui est devenue progressivement ma deuxième patrie- pour étudier comme stagiaire au Centre National d’Artistes Lyriques (CNIPAL). Pour finir, je pense que l’étape la plus importante de ma carrière a été ma participation à “Musiques en fête”, en juin 2018, grâce à la bienveillance du grand musicologue et journaliste Alain Duault, qui a cru immédiatement en moi pour ce projet, et de M. Jean Louis Grinda, directeur des Chorégies d’Orange et de l’Opéra de Monté-Carlo. »

Quels sont vos compositeurs et livrets préférés ?

Blerta Zhegu : « J’aime beaucoup les compositeurs G.Verdi, G.Donizetti, V.Bellini, W.A.Mozart, R.Strauss, J.Massenet, C.Debussy, S.Rachmaninov, et. Et j’apprécie surtout les librettistes comme L. da Ponte ou A. Boito qui ont collaboré avec les compositeur pour réaliser un équilibre parfait entre texte et la musique, dans l’idée d’un théâtre total dont les personnages trouvent un écho dans la sensibilité de chaque spectateur »

Qu’écoutez-vous quand :
- vous êtes tranquillement installée chez vous
- vous êtes en voyage
- vous êtes heureuse
- vous êtes fatiguée
- ....

Blerta Zhegu : « Dans tout ces occasions, je n’écoute pas souvent de l’opéra !! J’adore le bossa nova et en particulier les chansons de Antonio Carlos Jobim. J’aime aussi écouter Leonard Cohen, David Bowie, Nino Rota, Paolo Conte, Jacques Brel, des artistes français comme Serge Gainsbourg, Charles Aznavour ou Alain Souchon, le jazz et des anciennes mélodies albanaises .. »

Parlez-nous de votre actualité à venir. Que préparez-vous ?

Blerta Zhegu : « Le projet qui m’occupe toute entière en ce moment est de chanter dans un récital au "Palais des Brigades" à Tirana dans quelques jours ! Il faut savoir que c’est comme si, à Paris, j’allais me produire au Palais de l’Élysée. C’est à la fois excitant et merveilleux !

C’est la deuxième fois que je suis invité dans ce splendide festival des "Rencontres musicales des deux mondes" organisée par l’association "Argjiro". La directrice du festival est Ilda Mara qui anime la scène musicale albanaise depuis 2007, non seulement dans la capitale mais dans toutes les grandes villes albanaises : Gjirokastra, Durrës, Vlora,... Et partout, on retrouve le même enthousiasme de la part du public pour la musique et l’art lyrique ! »

En 2019, j’ai plusieurs projets qui me tiennent à cœur. Le plus proche est la sortie du CD « Miroir de femmes » avec les sublimes mélodies du compositeur contemporain brésilien Antonio Santana, Je serai accompagnée dans ce projet par des grands nom de la musique classique comme : Inva Mula, Patrizia Cioffi, Anton Martynov, Jean-Francois Verdier, David Lefèvre, Kira Parfeevets, etc.

Retrouvez Blerta Zhegu sur facebook en CLIQUANT ICI.

et sur ce site : Sopranoja Blerta Zhegu sjell "Un air de Paris” në Tiranë


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 970160

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTUALITE...  Suivre la vie du site "Coup de coeur"   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce