Albania

"Carte blanche" à Muhamedin KULLASHI, premier Ambassadeur du Kosovo en France

Rencontre-débat organisée par l’association Albania

lundi 21 décembre 2009 par en

Albania a reçu, mardi 15 décembre 2009 à 19h, S.E. Monsieur Muhamedin Kullashi, Ambassadeur du Kosovo en France, pour une rencontre-débat, à la maison des associations du 7ème arrondissement de Paris, 93 rue Saint Dominique 75007 Paris.

Pour le premier Ambassadeur du Kosovo, cette rencontre- débat a été l’occasion de présenter son action en faveur de l’intégration de son pays dans l’Union européenne, les priorités du nouvel Etat et bien sûr la place qu’occupe la culture.

"Carte blanche" à M. Muhamedin KULLASHI

Muhamedin Kullashi vit en France depuis 1999 et est maître de conférences en philosophie à l’Université de Paris VIII. Il a traduit en albanais diverses oeuvres des philosophes français (dont Diderot, Sartre, Lefort, etc) et publié notamment Humanisme et haine : les intellectuels et le nationalisme en Ex Yougoslavie (l’Harmattan , 1998) , Ex Yougoslavie : une Europe du sud-est en construction (l’Harmattan).

Cette rencontre-débat, organisée à l’invitation de l’association « Albania », a été l’occasion de présenter plus particulièrement :
- son action en faveur de l’intégration de son pays dans l’Union européenne ;
- les priorités du nouvel Etat ;
- et bien sûr la place qu’occupe la culture.

1/ L’intégration du Kosovo dans l’Union européenne

M Kullashi a présenté le rapport de la commission européenne, paru en 2009, faisant le point sur les avancées et les carences de son pays en ce domaine.

Il a souligné en préalable l’action commune engagée par les 27 états membres quelque soient leur positions par rapport à l’indépendance du Kosovo (actuellement 5 pays : l’Espagne ,la Grèce, Chypre, la Slovaquie et la Roumanie n’ont pas reconnu le nouvel Etat) pour travailler ensemble sur ce processus d’intégration. Processus qui peut se résumer par la formule : « Diversité dans la reconnaissance, Unité dans l’engagement ».

Le rapport souligne les aspects positifs : mise en place d’une administration, création de missions diplomatiques dans 18 pays qui ont permis de rompre l’isolement du nouvel Etat.

Il a souligné l’attachement de la population (87%) à ce processus d’intégration dans la mesure où il est perçu comme pouvant assurer un règlement des conflits. En effet, le conflit avec les Serbes perturbe gravement le fonctionnement des institutions du pays : boycott des instances parlementaires et mise en place d’une administration parallèle.

Il a souligné qu’il existe à Belgrade aujourd’hui des forces qui souhaitent mettre fin à cette politique d’affrontement et développer des pratiques constructives et de coexistence. Il a rappelé, notamment, qu’entre 1950 et 1980 le Kosovo avait les mêmes droits que les autres républiques et avait donc connu une période relativement sereine.

2 / Le débat à la cour internationale de justice à La Haye

Le débat à la CIJ a permis de souligner que le droit international n’interdit nullement à un pays de fonder un Etat avec la volonté politique majoritaire de sa population.

Ce principe a même été reconnu par certains pays tels que la Chine ou la Russie.

3/ La place de la culture

La culture, et notamment la langue, ont été des outils essentiels dans la résistance et dans la lutte clandestine.

Mais il a reconnu qu’aujourd’hui d’autres secteurs, tels que les infrastructures et l’énergie, sont devenus prioritaires.

Il a insisté sur l’importance à notre époque de la culture de la pensée et de l’esprit par rapport à la consommation de biens marchands.

Le débat avec la salle a permis d’approfondir les notions de « reconnaissance » et de « dons » pratiquées dans nombre de civilisations en tant que refoulement de la guerre./.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 996487

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site QUI SOMMES NOUS ?  Suivre la vie du site Rencontres d’Albania  Suivre la vie du site 2009   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce