Albania

Illyrie, Syldavie, et ailleurs : l’Albanie imaginaire dans la narrative contemporaine

Une étude d’Olimpia Gargano, universitaire à Nice Sophia-Antipolis

jeudi 10 novembre 2011 par en

Alors que le Club des Parlementaires Tintinophiles a organisé, le 25 octobre 2011, un colloque à l’Assemblée nationale en France sur le thème : "La crise entre la Bordurie et la Syldavie : un conflit intemporel", c’est une Albanie fantastique, inventée dans des romans, des œuvres théâtrales et des bandes dessinées, qu’Olimpia Gargano a choisi de présenter, le 16 septembre 2011, à l’Université de Naples, dans le cadre du congrès "Landscapes and Mindscapes : méthodologies de la recherche, parcours geocentrés et poétiques de l’espace en prospective comparée".

A la suite de ce congrès très sérieux, Olimpia Gargano s’est livrée, le temps d’une interview, pour "éclairer" les internautes d’Albania sur les origines du "royaume du pélican noir"....

Evelyne Noygues : Parlez-nous de vos recherches. Dans quel cadre se déroulent-elles ?

Olimpia Gargano  : Cette recherche se déroule dans le cadre de mon projet doctoral auprès de l’Université de Nice Sophia Antipolis. Il a comme objet l’image de l’Albanie dans la littérature moderne et contemporaine. L’analyse des lieux fictionnels inspirés de l’Albanie offre un important terrain d’observation des stéréotypes, c’est-à-dire des lieux communs (comme l’ancienneté de ses traditions, le Kanun, le culte de l’hospitalité, le crime organisé) liés à la représentation de l’Albanie dans la littérature, la presse et les medias sociaux internationaux.

La création narrative des lieux imaginaires inspirés d’un référent réel est un phénomène qui s’encadre dans un contexte plus ample, concernant toute la région balkanique. Ce type de production, qui s’appelle aussi "géofiction", a trouvé dans les pays balkaniques une très fructueuse source d’inspiration. Parmi plusieurs exemples, il y a le Balkistan, crée par le poète et écrivain Allen Upward dans son roman The Prince of Balkistan (1895) ; ou bien l’Herzoslovaquie, inventée par Agatha Christie dans Le secret de Chimneys (1925). Elle est désignée comme "un petit Etat balkanique", où le passe-temps favori est d’assassiner des rois et d’organiser des révolutions.

EN : Comment s’inscrit l’Albanie dans le contexte des Balkans du point de vue de la "géofiction" ?

Olimpia Gargano  : L’abondante production fictionnelle localisée dans les Balkans compte beaucoup de textes qui s’inspirent spécifiquement de l’Albanie. Le "Pays des Aigles" n’y est jamais nommé par son vrai nom qui reste caché, ou pour dire mieux "ré-inventé", par des dénominations fictionnelles.

L’une des dénominations les plus utilisées est celle d’Illyrie. Cette ancienne région historique comprenait la côte orientale de l’Adriatique et était délimitée par la Grèce au sud et le Monténégro au nord. Elle est devenue de nos jours le scénario de thrillers, de romans d’amour, d’aventure ou de fantaisie, parsemés d’indices qui font référence à leur source d’inspiration réelle, c’est-à-dire l’actuelle Albanie.

Les œuvres sont, pour la plupart, écrites en langue anglaise. Quelques exemples : The Holy Machine, de l’américain Chris Beckett (2004), un roman de science-fiction, ayant comme protagonistes des robots. L’intrigue se déroule justement dans le pays imaginaire d’Illyrie. Et cependant l’auteur nous donne des coordonnées géographiques très précises, qui nous renvoient à la vraie source d’inspiration. En effet, il nous raconte qu’il s’agit "d’un petit territoire de l’Adriatique sud-orientale, situé dans l’area balkanique devant Corfou"... A savoir, l’Albanie.

Parmi d’autres romans noirs, d’aventures ou thrillers, on trouve, par exemple, No Law in Illyria de T. S. Strachan ( Heinemann, 1957), ou Hostage in Illyria de Constance Leonard (Dodd, Mead, 1976). Dans la plupart de textes analysés, les intrigues sont caractérisées par le péril, le sens du mystère et de l’inconnu. Il y en a aussi , pour les plus jeunes, les aventures de Vesper Holly, une jeune fille à la recherche de son père, un archéologue américain disparu pendant une campagne de fouilles dans le pays balkanique d’Illyrie (Lloyd Alexander, The Illyrian adventure, Puffin, 2000).

 

EN : Pour les lecteurs Hergé, n’existe-t-il pas une bande dessinée bien connue qui fait penser à l’Albanie... ?

Olimpia Gargano  : Parmi les bandes dessinées inspirées d’une Albanie imaginaire, il y a bien-sûr la Syldavie d’Hergé, scénario des aventures de Tintin dans Le Sceptre d’Ottokar. Ce fut Hergé même qui, dans une lettre envoyée à un de ses collaborateurs et amis, en indiquant la source primaire de son pays imaginaire, déclara : "La Syldavie est l’Albanie".

Le Sceptre d’Ottokar fut publié en 1939. Il est situé en Syldavie, un petit pays balkanique envahi par un dictateur ayant le nom de Müsstler. A cette époque, les invasions étaient à la une de l’histoire européenne : le 7 avril 1939, l’Italie fasciste avait envahi l’Albanie. Un an auparavant, l’Allemagne nazie avait annexé l’Autriche. D’où l’origine du nom Müsstler, contraction de Mussolini et Hitler.

Dans la suite de son œuvre, Hergé donna à la Syldavie des traits caractéristiques d’autres pays, parmi lesquels la Macédoine, la Roumanie, la Bulgarie, et une langue qui mélange des éléments slaves et néerlandais avec des transcriptions en cyrillique.

 

Propos d’Olimpia Gargano (en littérature comparée à l’Université de Nice Sophia-Antipolis) mis en forme par Evelyne Noygues©2011

NB : Le congrès, organisé par l’Université de Naples "L’Orientale", était présidé par le Prof. Bertrand Westphal, de l’Université de Limoges, fondateur de la "géocritique", une théorie littéraire d’analyse de textes qui porte une attention particulière à leur localisation dans l’espace géographique.

L’étude de la production littéraire ayant comme sujet une Albanie "imaginaire" avait été présentée pour la première fois à un congrès précédent, au cours d’une contribution intitulée : Illyria, Syldavia, Elbonia, e altrove : la re-invenzione narrativa dell’Albania fra spazi immaginari, utopie e distopie.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 996356

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTUALITE...  Suivre la vie du site "Coup de coeur"   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce