Albania

Juliana LASKA : "Tour d’Europe au violoncelle", vendredi 7 octobre

par Rezart Jasa

samedi 8 octobre 2011

Le 7 octobre 2011 à la salle Cortot à Paris, endroit de prédilection pour les récitals de piano, de chant et la musique de chambre, la violoncelliste Juliana Laska a fait un triomphe par la subtilité et la finesse de son interprétation, faisant ressortir les sonorités les plus nuancées et délicates des cordes de son violoncelle.

Les émotions étaient là aussi car, comme spectateur dans la salle, se trouvait le compositeur du dernier morceau de ce "Tour d’Europe au violoncelle", le jeune italien Lucio Amanti.

Considérée par beaucoup comme l’une des meilleures violoncellistes du moment, Juliana Laska est bien plus qu’une musicienne exceptionnelle. La richesse de sa personnalité, sa vitalité, sa générosité et sa chaleur humaine en font une artiste à part.

Commençant par une sonate fantaisie d’A. Katchaturian, symphonie poétique mêlant lyrisme avec des rythmes souvent inspirés de la danse, Juliana Laska a transporté dans un univers lointain la salle remplie de spectateurs avertis.

Passant ensuite à deux interprétations des compositeurs hongrois Zoltan Kodaly et espagnol G. Cassado, Juliana Laska a joué avec virtuosité et puissante technicité, son violoncelle imitant aussi bien la harpe, la cornemuse le tambour que le tárogató, et le cymbalum …

Elle a montré qu’une seule artiste sur scène peut être à elle seule un orchestre. La proximité du public avec la scène suscite une intimité musicale inégalée. Un cadre idéal dans lequel, selon Alfred Cortot, "la musique paraît plus belle aux oreilles de ceux qui l’écoute et plus proche au cœur de ceux qui la font".

Lucio Amanti : compositeur du quatrième morceau de ce Tour d’Europe au violoncelle

Choc d’émotion pour ce compositeur italien qui a entendu sa Jazz Suite pour violoncelle seul (1977), jouée dans une des salles les plus prestigieuses de la musique classique à Paris. Émotion infinie aussi pour l’interprète de jouer un morceau dont le compositeur se trouve dans la salle.

Avec les sonorités jazz, blues, groove et latino de la Suite pour violoncelle de Luciano Amanti, ce tour d’Europe en violoncelle a fini en crescendo. Le public était au comble de l admiration comme ensorcelé par la magie de la musique et de l’interprétation de Juliana Laska.

Un choc artistique inattendu pour les spectateurs qui, dans le foyer, alors qu’ils patientaient avant d’accéder à la salle, ont pu assister à une performance artistique intitulée « La parisienne ».

Il s’agissait d’une exposition photographique mobile de l’artiste photographe mexicain Miguel Cianca, accompagnée de danses, chants, ainsi que par la lecture de textes de l’artiste, interprétée par les comédiennes Sylvie, Pyrène et Eléonore.

Cette performance a apporté une atmosphère moderne, éphémère et sulfureuse à l’ambiance feutrée du foyer.

Juliana Laska

Après avoir débuté le violoncelle dans son pays natal, l’Albanie, Juliana Laska commence sa carrière professionnelle en Grèce à partir de 1997. Elle fut membre de l’Orchestre National d’Athènes ainsi que professeur de violoncelle aux filières du Conservatoire National d’Athènes. Depuis son arrivée en France elle se consacre à sa vie de concertiste. Elle enregistre en 2005 le concerto de R. Schumann en soliste avec l’orchestre National d’Athènes et en 2007 l’intégrale des suites pour violoncelle seul de J.S.Bach. Considérée par beaucoup comme l’une des meilleures violoncellistes du moment, Juliana Laska est bien plus qu’une musicienne exceptionnelle. La richesse de sa personnalité, sa vitalité, sa générosité et sa chaleur humaine en font une artiste à part. Elle se produit en soliste ainsi qu’en chambriste en France, en Grèce et au Japon.

Au programme :

- Aram Chatschaturjan - Arménie : Sonate Fantaisie pour violoncelle seul
- Zoltan Kodaly - Hongrie : Sonate op.8 pour violoncelle seul
- Gaspar Cassado - Espagne : Suite pour violoncelle seul
- Lucio Franco Amanti - Italie : Jazz suite pour violoncelle seul

A.Katchaturian - Sonate Fantaisie (1974). Compositeur arménien continuant la tradition musicale russe du XIX ème siècle, Khatchatourian a trouvé son inspiration dans la musique traditionnelle d’Arménie. La sonate fantaisie pour violoncelle seul se distingue par son caractère lyrique, par ses rythmes souvent inspirés de la danse, par la saveur de son harmonie et de son orchestration.

La musique arménienne est un mélange de musique folklorique, avec l’emblématique duduk, et de musique sacrée. Elle a de plus subi les influences des pays voisins, avec les musiques arabe, turque, iranienne, azérie et kurde.

Zoltan Kodaly - Sonate op 8 (1918). Sur une forme de sonate classique, elle repose sur la tonalité de si mineur. Cette partition ne requérant qu’un violoncelle invente de nouvelles manières de jouer de cet instrument, à cordes frottées, pincées, mais aussi à percussion. Le violoncelle imite ainsi plusieurs autres instruments : harpe, cornemuse, tambour, tárogató, cymbalum, ensemble tzigane jouant un verbunkos.

G. Cassado – Suite pour violoncelle seul (1925). Elle est en trois parties et s’ouvre sur un prélude de construction libre, très démonstratif, exploitant toutes les possibilités du violoncelle. Le second mouvement est une sardane, danse emblématique de la Catalogne : l’emploi fréquent de doubles cordes restitue l’ambiance sonore de cette danse, jouée traditionnellement par des instruments à vents. La troisième partie, Intermezzo et danse finale, rappelle, dans l’esprit, la zarzuela, l’opérette espagnole du XIXème.

L.F. Amanti - Jazz Suite pour violoncelle seul (1977). Cette œuvre contient des sonorités de jazz, blues, groove et latino.

Un concert organisé par Rezart JASA EVENTS

- Article préparé avec le concours de Rezart JASA et mis en forme par Evelyne NOYGUES -

A lire également : Paris : création de l’agence "Rezart Jasa Events"


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 997572

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site MUSIQUE...  Suivre la vie du site Concerts   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce