Albania

Kosovo - France : quand la diplomatie culturelle est moteur dans la coopération bilatérale

La parole à SEM Qendrim GASHI, Ambassadeur de la République du Kosovo en France.

lundi 25 septembre 2017 par E. Noygues , en

Promouvoir les échanges entre le Kosovo et la France est au cœur de l’activité de Qendrim Gashi, nommé à Paris en juin 2016 pour représenter son pays.

A l’invitation de l’association « Albania », il s’est prêté au jeu d’une présentation des enjeux diplomatiques qui unissent les deux pays autour de valeurs universelles qui voient dans la culture et l’éducation les meilleurs vecteurs pour dépasser les idées reçues et les malentendus.

 

La culture et l’éducation : un socle incontournable pour bâtir une nation

La culture n’est-elle pas la meilleure façon d’avancer ? De combattre les idées reçues ? De multiplier les échanges et les expériences ? Et l’ambassadeur de rappelé que dans sa carrière académique de jeune mathématicien diplômé au Kosovo, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis, il a également accompli un post-doctorat à l’IHES, près de Paris, là où le plus de mathématiciens au monde se retrouvent pour faire avancer la science !

Ces dernières années, les grands axes de la politique culturelle du Kosovo se sont successivement intéressés au cinéma et au théâtre, à la littérature et à la protection du patrimoine. En matière de politique culturelle à l’étranger, le Kosovo s’est concentré sur la participation à des biennales en Allemagne, en Italie et aux États-Unis. D’ici la fin 2017, un artiste plasticien représentera également le Kosovo à Paris. A suivre..

Qendrim Gashi place au centre de son action les Français pour mieux connaître le jeune État du Kovoso et favoriser les échanges culturels et éducatifs.

En matière de francophonie, les priorités de l’ambassade sont de favoriser les échanges culturels à Paris autour de projets concrets et de travailler plus étroitement avec les « pays-tiers » ; à savoir l’Afrique francophone. Le Kosovo est en effet membre observateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2015. Le Kosovo est également candidat à l’UNESCO et membre du Bureau international des expositions (BIE), une organisation intergouvernementale chargée de superviser les expositions internationales dont le siège est à Paris.

Kastriot Gjoni, Secrétaire général de l’Association Albania et son SEM Qendrim Gashi.

L’Ambassadeur est également très attentif à tisser des liens avec la communauté albanophone et la communauté du Kosovo en France, plus spécialement dans la région de Lyon et à l’Est où elle est principalement implantée. Une association des entreprises est déjà active. Le secteur consulaire travaille à améliorer l’offre de services rendus aux ressortissants kosovars. Un nouveau consul est venu renforcer l’équipe. L’enseignement de l’albanais et du français (enfants et adultes) fait partie également des priorités de la communauté.

Enfin, l’ambassade met en place un programme d’activités culturelles dans ses locaux et à l’extérieur de ses murs. Elle est aidée dans ce sens par le travail réalisé depuis plusieurs années par Frédérique Duversin, dans le cadre d’un centre culturel du Kosovo appelé de ses vœux à promouvoir, lui-aussi, les échanges culturels entre la France et le Kosovo.

Entourant SEM Qendrim Gashi au premier plan : en partant de la droite, Kastriot Gjoni, Secrétaire général de l’Association Albania ; Michel Svetchine, ami et fin connaisseur du Kosovo ; Frédérique Duversin, animatrice du projet d’un centre culturel du Kosovo à Paris ; Agim Tonuzi, ancien fonctionnaire international ayant servi l’Union européenne au Kosovo.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 826393

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTUALITE...  Suivre la vie du site "Coup de coeur"   ?

Tous droits réservés © 1997-2017 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce