Albania

L’Age d’or de la photographie albanaise

mercredi 21 septembre 2016 par E. Noygues

Loïc Chauvin et Christian Raby sont les auteurs de : "Albanie 1858 – 1945, un voyage photographique", éditions "Ecrits de Lumière".

Les principaux photographes albanais comme la famille Marubi à Shkodra, ou encore Kolë Idromeno, Vangjush Milo, Kristaq Sotiri, Dhimitër Vangjeli, Shan Pici, Lilo Xhimitiku sont parmi les plus connus.

L’Albanie ne figure toujours pas dans l’histoire mondiale de la photographie. Aucune référence, aucun nom ne viennent illustrer le fait que ce pays a compté, dans ce domaine, tant d’artistes de talent.

La tradition photographique albanaise est représentée de manière exemplaire par la dynastie des Marubi. Sur trois générations, ils ont constitué, à partir de 1858, un fonds unique de près de 120 000 négatifs, essentiellement sur plaque de verre. Mais le récit photographique albanais ne se résume pas à cette seule famille. Une trentaine de photographes ayant opéré avant la Seconde Guerre sont identifiés à ce jour, un certain nombre d’autres restent anonymes.

Ces photographes ont documenté une période clé de l’histoire de l’Albanie, de la fin de l’Empire ottoman à l’indépendance. Découvrir ces clichés, aujourd’hui, alors que l’Albanie reprend sa place parmi les nations d’Europe, ne peut laisser indifférent.

Peu de pays peuvent se vanter d’avoir été le théâtre d’une telle éclosion de grands photographes au fil de ce siècle qui court des débuts de la photographie, quand l’Albanie fait encore partie de l’Empire ottoman, jusqu’à l’instauration du régime communiste d’Enver Hoxha, en 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

C’est cet âge d’or, de 1858, date de la première photographie albanaise connue, à la fin des années 1940, que nous voulons retracer. L’Albanie possède, très certainement, un patrimoine photographique unique pour les Balkans, resté jusqu’ici largement ignoré tant à l’extérieur des frontières que dans le pays même. La grande majorité des images que nous présentons n’a jamais fait l’objet ni d’exposition ni de publication. Même la dynastie exemplaire des Marubi demeure méconnue.

Photo de Kolë Idromeno.

 

Lire également : Paris : Marubi à la Maison européenne de la photograhie

 

Au-delà de la dynastie des Marubi - dont le nom est maintenant bien connu des albanophiles - des dizaines d’autres photographes ont opéré en Albanie durant ces années qui ont vu l’Albanie passer de l’occupation ottomane à l’indépendance.

format 16 x 19 cm, 128 p., 94 photos en bichromie

Éditions Écrits de lumière

disponible en 3 versions (française, albanaise, anglaise)

19 €

Pour commander Albanie, un voyage photographique, 1858-1945 (128 p., 94 photos en bichromie), disponible en 3 versions différentes (française, anglaise et albanaise), écrire à : http://ecritsdelumiere.fr/commande.htm

A voir et écouter : Arte Belgique à l’occasion de l’exposition organisée au Botanique à Bruxelles, aux mois de février-mars 2011.

PNG - 19.7 ko
Kel Marubi
PNG - 7.2 ko
Kristaq Sotiri
PNG - 6.3 ko
Kolë Idromeno
PNG - 17.1 ko
Shan Pici

Documents joints

Librairies distribuant l’ouvrage

1er avril 2011
Document : Word
25 ko

Communiqué de presse

1er avril 2011
Document : PDF
303.8 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 753347

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site QUI SOMMES NOUS ?  Suivre la vie du site Rencontres d’Albania  Suivre la vie du site 2011   ?

Tous droits réservés © 1997-2017 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce