Albania

Le "Paris" de Max VELO...

vendredi 21 octobre 2011 par ALBANIA

L’association "Albania" a organisé le 21 octobre 2011 une rencontre pour découvrir le nouvel ouvrage de l’artiste Max Velo sur "Paris", un album composé de dessins et de poèmes inédits, traduit en français par Evelyne Noygues.

Présentation de Max Velo animée par Pascal Hamon et Luan Rama, écrivain, journaliste et ancien ambassadeur de l’Albanie en France. Lecture de poèmes en français par Evelyne Noygues. Rencontre suivie de dédicaces.

Maks Velo est un artiste et un intellectuel albanais né à Paris en 1935. Architecte et peintre de formation, il a acquis une réputation internationale par sa peinture. Ses œuvres sont exposées en Europe et aux États-Unis.

En 1969, il devient membre de la Ligue des écrivains et des artistes d’Albanie. Jusqu’au début des années 1970, il conçoit et réalise des hôtels, écoles, maisons, cinémas et parcs publics à Tirana en qualité d’architecte. Il enseigne à l’Institut supérieur des arts de Tirana. En 1973, il est critiqué par les plenums de trois organes importants du parti communiste. En 1975, il est accusé de "modernisme" lors du congrès national d’architecture.

En 1978, il est condamné à dix ans de camp de travail (dans les mines de Spaç, au nord u pays) pour « agitation et propagande » contre le régime, pour avoir « exécuté des œuvres inspirées de Modigliani, Braque et Picasso... et contrevenant à la méthode du réalisme socialiste » (jugement du 24/5/1979).

La quasi-totalité de ses tableaux est alors détruite, ses collections d’icônes et d’objets anciens dérobées ou brûlées. A sa sortie du camp de Spaç en 1986, il est assigné à un travail d’ouvrier dans une usine de pierres abrasives de Tirana. En 1991, son jugement est révisé par la Haute cour de Tirana et il est enfin réhabilité.

Depuis cette date, près de quarante expositions lui ont été consacrées en Albanie, en France, en Pologne et aux États-Unis. Il est également l’auteur de nombreux récits, poèmes et essais dont :
- Le commerce des jours : Nouvelles albanaises, Editions Lampsaque, 1998. Préface : Ismail Kadaré. Traduction : Christiane Montécot.
- La Disparition des Pachas rouges, par Ismail Kadare et Maks Velo, Paris, Fayard, 2004. Traduction : Tedi Papavrami.
- Paris est son 3ème ouvrage publié en français.

Lire également : Max VELO : « Intermezzo » entre poésie et pastels et Maks Velo : un précurseur de la modernité... et un éternel amoureux de Paris !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 997572

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site QUI SOMMES NOUS ?  Suivre la vie du site Rencontres d’Albania  Suivre la vie du site 2011   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce