Albania

Lecture : "Le Pont", mardi 13 juin

d’après Le Pont aux Trois Arches d’Ismail Kadare.

lundi 29 mai 2017 par en

Dernière lecture avant la création avec Redjep Mitrovitsa et Arben Bajraktaraj. Mise en Espace : Simon Pitaqaj. Théâtre Darius Milhaud 80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris. www.theatredariusmilhaud.fr - tdm4@orange.fr - 01 42 01 92 26 - Tarif unique 10 euros. Places limitées. liriaeater@gmail.com / www.compagnieliria.com

L E P O N T :

Dans Le Pont, adapté pour le théâtre par Simon Pitaqaj du Pont aux trois arches du grand romancier albanais Ismail Kadaré, un moine témoigne de la construction d’un imposant pont de pierre sur la capricieuse rivière Ouyane, en remplacement de l’ancien bac.

Les tableaux de ce drame mêlent efficacement des thèmes puissants et archaïques, le sang versé pour cimenter un nouvel ordre, le rapport entre les morts et les vivants, et des questions d’une grande modernité, avec la montée en force de groupes aussi puissants qu’anonymes, qui parlent taux d’intérêt, indemnités, chiffres, mais dont les calculs sont également souillés de sang…

C’est toute la riche ambiguïté de la fluidité moderne qu’interroge Le Pont. Ce passage ouvert, cette divulgation de la parole, ce lien avec l’extérieur causeront-ils la dissolution des identités, leur détournement à des fins bassement mercantiles ou populistes ? Ouvriront-ils le chemin à une invasion froidement commerciale ou à la domination d’un voisin qui nous ressemble autant qu’il paraît étranger ? Et à quel prix ? Combien faudra-t-il sacrifier d’innocents pour fonder ce nouvel ordre ?

Sans jamais nous livrer de solutions toutes faites ni simplifier des ambiguïtés fécondes, Le Pont brasse des questions essentielles, aux couleurs bariolées et parfois brutales des Balkans, dans lesquels s’est si souvent décidé l’avenir de l’Europe.

L’équipe artistique

LE PONT d’après Le Pont aux Trois Arches d’Ismail Kadare.

Mise en Espace : Simon Pitaqaj

Avec : Redjep Mitrovitsa et Arben Bajraktaraj

Jean-Baptiste Evette, Écrivain.

La compagnie LIRIA TEATER

Liria signifie liberté en Albanais. La compagnie a été créée le lendemain de l’indépendance du Kosovo ! En effet depuis 2008 le Kosovo est libre. Selon le dramaturge Polonais Mrozek « la vraie liberté se trouve seulement là où la liberté ordinaire n’existe pas ».

La compagnie Liria met en scène des personnages qui sont constamment confrontés avec la dualité : agir ou ne pas agir, agir ou être empêché. Une dualité en soi, en nous, avec moi et mon double, ma tête et mon esprit entre mon corps et mes pulsions. Une dualité entre la vie et la mort, le rêve et la réalité, les fantômes et les vivants, la mémoire et l’oubli.

A LIRE ÉGALEMENT SUR CE SITE :
- Théâtre : "NOUS, LES PETITS ENFANTS DE TITO", du 21 au 26 mars


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 780390

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TOUT AZIMUT...  Suivre la vie du site Spectacles   ?

Tous droits réservés © 1997-2017 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce