Albania

MARSEILLE : Parcours « 2031 en Méditerranée, nos futurs »

vendredi 12 juillet 2013 par en , Evelyne Verlaque

Les « parcours » sont la marque de fabrique de la Villa Méditerranée à Marseille : « Au moyen de procédés scénographiques innovants, il s’agit de plonger le visiteur dans un récit sensible , visuel et sonore , qui lui fera partager les enjeux de la Méditerranée contemporaine ». La programmation est détaillée sur le site www.villa-mediterranee.org

« ICI c’est CHEZ VOUS ». Si vous prenez pour une simple formule d’accueil ces paroles, peintes en bleu sur mur blanc, vous vous trompez.

Certes la Villa Méditerranée, œuvre audacieuse de l’architecte Stefano Boeri, vous ouvre ses espaces élégants -blanc, bois, verre- et vous offre jusqu’au 27 septembre 2013 à Marseille : « 2031 en Méditerranée, nos futurs », mais ce n’est pas tout. Comme tout visiteur, vous êtes invité-e-s à vous exprimer.

Nous vous conseillons le parcours « 2031 en Méditerranée, nos futurs »

Même si vous n’avez pas l’âge des jeunes gens qui témoignent dans l’exposition conçue et réalisée par Régis Sauder , le dessin mirifique représentant VOTRE Méditerranée sera peut-être choisi et montré au public . N’hésitez donc pas, écoutez les voix qui vous parlent tout au long du parcours et vous incitent à la réactivité : « Mur blanc Peuple muet »

L’exposition est en effet une rencontre avec des adolescent-e-s et jeunes adultes qui vous parlent de leur Méditerranée et la dessinent, filmés depuis Beyrouth, Izmir, Marseille et Tunis.

Des « boîtes » à images qui les mettent en scène traitent chacune un thème particulier : Identités, Futurs, Environnement.

Immergé-e-s au centre du cube vous serez happé-e-s par les voix et le choc de vidéos très prenantes, parfois violentes dans la panique des cris et du sang versé lors de manifestations de rue. « Réactivité, réactivité… ». « La rue c’est l’énergie du peuple ». Des mots émergent dans le brouhaha des voix : « Qu’est-ce que je peux faire ? On essaie… A reconstruire… Modernité… Laïcité… », « J’ai que 15 ans. Il faut être un savant pour trouver des solutions », « Je veux construire la paix et c’est avec l’éducation que je réalise ça ».

Sans doute serez-vous déstabilisé-e-s par l’enchaînement rapide d’images durement contrastées où répression et prison alternent avec des jeux d’enfants en pleine lumière et de beaux visages réfléchis, alors que des voix scandent des messages tels que : « Nous vivons en paix et nous vivrons en paix ».

C’est la réussite du parcours scénographique : rappeler la pérennité rassurante de paysages qui semblent défier le temps et tisser des liens entre nous les Méditerranéens , vagues bleues scintillantes dans le soleil présent ; et à la fois détruire ces certitudes à l’image de ces lutteurs qui s’arrachent une bouteille d’eau potable et terminent tous deux KO , celui du Nord et celui du Sud…

Nous voici en face de nos responsabilités !

Le calme retrouvé à la sortie des « boîtes », dans la sérénité du paysage marseillais que les grandes baies diffusent, vous vous sentirez suspendu-e-s entre fractures et espoirs. Et des paroles entendues vous reviendront peut-être : « L’avenir n’est pas écrit, le futur ne se devine pas, c’est à l’Homme de l’inventer »…

Evelyne Verlaque, Albania Sud


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 996487

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TOUT AZIMUT...  Suivre la vie du site Expositions   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce