Albania

Omer KALESHI à la mairie du 13è arr. de Paris (19 janvier - 3 février 2010)

1 place d’Italie

lundi 25 janvier 2010 par en

Exposition de ÖMER KALEŞI, organisée par Jérôme Coumet, Maire du 13e, les ambassades d’Albanie, de Macédoine et de Turquie, du 19 janvier au 3 février 2010 : Galeries Bièvre, Athéna et Antichambre. Vernissage de l’exposition, Mardi 19 janvier à 19 h. Mairie du 13e, 1 place d’Italie, 75013 PARIS.

Boulevard Arago…

N’importe quel artiste peintre qui vient à Paris, prend pour modèles la Tour Eiffel, Montmartre, le Moulin-Rouge, etc. Une fois rentré chez-lui, il est fier d’exposer sur la « ville de lumière ». Moi, je peins des derviches, des bergers, des enfants, des hommes et des femmes, des drames balkaniques… et, surtout des têtes.

Depuis plus de 40 ans, je suis installé à Paris, une ville que j’aime et que, pourtant je n’ai jamais peinte. J’habite boulevard Arago et, chaque soir, je pars me promener pendant une heure. Le boulevard Arago est bordé de marronniers. A l’automne, tous les ans, on coupe 3 ou 4 troncs malades et, au printemps, on les remplace par de jeunes arbres. En 2003, ce sont près de 60 arbres qui ont été coupés. Et l’année suivante, 160 ont été abattus. Les médias en ont parlé pour s’en inquiéter. Dans le monde entier, les marronniers souffraient de la même maladie. Boulevard Arago, il ne restait que des troncs de 30 à 40 cm plantés dans le sol. Leur cœur s’ouvrait sur un trou béant, tout noir, comme si le feu les avait calcinés.

Cette histoire a retenu mon attention. A partir de ces trous noirs, j’ai fait jaillir des têtes comme si la vie renaissait de ces cendres… des derviches, des bergers, des enfants, des hommes et des femmes, surgissaient de ces troncs qui présentaient même pour certains, des formes érotiques. L’arrondi des arbres amputés laissait voir des formes, des seins, des fesses, des nus…

Ces troncs ont donné naissance à plus d’une quarantaine de tableaux. Enfin ! Comme bien d’autres peintres avant moi, là-même où j’habitais, je peignais à mon tour cette ville qui m’avait tant donné. J’étais heureux d’avoir payé ma dette à Paris. Ömer Kaleşi


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 997572

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TOUT AZIMUT...  Suivre la vie du site Expositions   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce