Albania

Paris : concert autour d’une cérémonie soufie de Tirana, les 3 & 4 mai

a la Maison des Cultures du Monde - Festival de l’Imaginaire

vendredi 20 avril 2012

Les RIFAÏ sont l’une des confréries soufies qui jouèrent un rôle essentiel dans la diffusion de l’islam dans les Balkans. ZIKR RIFAÏ présentera une cérémonie soufie de Tirana, sous la direction du shaykh Qemaludin Reka, jeudi 3 mai et vendredi 4 mai à 20h30, à la Maison des Cultures du Monde.

La première maison de cérémonie RIFAÏ d’Albanie fut fondée au XVIIe siècle par le shaykh Rizai. Aujourd’hui, il en existe trois : à Tirana, Shkodra et Berat. Celle de Tirana est dirigée par le SHAYKH QEMALUDDIN REKA.

Pendant le régime communiste, suite à l’interdiction de toute pratique religieuse, les Rifai furent contraints à la clandestinité et la famille du shaykh Reka s’efforça de préserver le rituel en transformant sa maison en lieu de prière. Après la chute du régime, ce lieu devint le centre officiel de transmission des chants et des coutumes des Rifai. Depuis lors, les fidèles s’y réunissent le dimanche soir pour y célébrer le ZIKR, cérémonie de remémoration et d’extase.

Prières, versets du Coran, litanies et louanges en arabe et en albanais se succèdent, chantés en solo ou en chœur. Entre deux chants s’élève le son de la flûte fyell. Cette grande flûte des bergers albanais, au timbre riche en harmoniques, remplace ici le nay en roseau des soufis turcs et arabes dans d’émouvantes improvisations pastorales. Enfin, un petit groupe de percussions, composé de daf et d’une darbouka, prend le relais et annonce la danse.

Photo©Pierre Bois

 

Le SHAYKH QEMALUDDIN se lève et invite l’un des fidèles. Les deux hommes se font face.

Se tenant par les pouces, puis par les épaules, ils commencent à tourner en cercle, lentement, tandis que l’assemblée entame la récitation haletante des 99 noms divins. Ils sont bientôt rejoints par d’autres. Le rythme s’accélère et la danse devient bondissante.

Au-delà de la quête de l’extase, elle affirme le lien puissant qui unit les membres de la maison de cérémonie au fondateur de l’ordre et à la famille du prophète dont le nom turquisé, ehli beyt – les gens de la maison, a été donné au lieu de prières de la confrérie.

Photo©Pierre Bois

Photos reproduites avec l’aimable autorisation de la Maison des Cultures du Monde.

Lire également : Tirana : interview exclusive du maître spirituel de la confrérie Rrifaï invitée à Paris

Pour acheter vos billets : http://www.festivaldelimaginaire.co...


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 995565

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TOUT AZIMUT...  Suivre la vie du site Spectacles   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce