Albania

Théâtre : "Nous, les enfants du nouveau monde" de Ridvan DIBRA

par ARBEN SELIMI

vendredi 21 septembre 2012 par en , E. Noygues

Lecture en français, samedi 6 octobre, à l’Inalco/Pôle des langues et civilisations - 65, rue des Grands Moulins, 75013 Paris. Ligne 14 : Bibliothèque Fr. Mitterrand (sortie Chevaleret).

Cette pièce fait partie de la sélection 2011 du réseau EURODRAM. Sa lecture est proposée dans le cadre de la fête de rentrée de l’Inalco par l’Association des anciens élèves et amis des Langues’O (AAEALO).

Photo : Nathalie Chikhaoui et Erik Chantry , sous la direction d’Anjeza Mara Murati, à la Maison d’Europe et d’Orient à Paris, le 11 juin 2012.

 

De Prishtina à Paris en passant par Shkodra et Tirana ...

Un couple en crise relationnelle et d’identité… un vieil homme malade entre eux…des esprits perturbés qui n’ont « pour Dieu » que leur égoïsme … des relations instables et non dénuées d’un certain cynisme envers les valeurs morales d’une société, du passé et du présent, en plein chamboulement… Ridvan DIBRA offre ainsi au public un « huit clos » sans dénouement dont le déroulement et l’épilogue sont laissées à la discrétion du spectateur.

Le 13 juillet 2011, la pièce a été jouée pour la première fois en albanais au Théâtre professionnel de Mitrovica (Kosovo), sur une mise en scène de Ben Apolloni, avec les acteurs Mirsad Ferati et Leonora Hasani, avant d’être à l’affiche de plusieurs théâtres du Kosovo, notamment celui de Prishtina. 3ème prix du concours national « Kataina Josipi » 2011 à Prishtina au Kosovo, elle est inscrite au répertoire du Théâtre national du Kosovo depuis 2012 et fera l’objet de l’édition d’un recueil avec les autres lauréats du concours 2011.

Le 15 juin 2012, elle a été jouée pour la première fois au Théâtre national à Tirana et le lendemain au Théâtre « Migjeni » à Shkodra en Albanie, sur une mise en scène de Ben Apolloni, avec les acteurs Mirsad Ferati dhe Leonora Hasani.

Le 1er septembre 2012, la pièce a été présentée au Festival international « Apollonia » de Fier (Albanie) où l’acteur Mirsad Ferati a remporté le prix du meilleur comédien dans la sélection.

Le 6 octobre 2012, le texte de Ridvan Dibra fera l’objet d’une seconde lecture en français dans le cadre de la journée "Inal’culturelle", organisée conjointement avec les étudiants et leurs représentants à l’Inalco, en collaboration avec l’association des anciens élèves et amis des Langues’O (AAEALO).

 

L’auteur : Ridvan DIBRA (1959) a fait ses études supérieures au département de la langue et de la littérature albanaises à l’université « Luigji Gurakuqi » de Shkodra. De 1982 à 1987, il enseigne la langue et de la littérature albanaises dans la ville de Kukës (nord du pay). De 1988 à 1994, il travaille en qualité de journaliste à Shkodra, avant d’enseigner la littérature albanaise à l’université de Shkodra jusqu’à maintenant.

 

Nathalie CHIKHAOUI

Issue du Théâtre du Chêne noir, avec Gérard Gelas, Nathalie Chikhaoui a ensuite été brevetée chez Florent. Elle passe par le studio Pygmalion, « Le pouvoir de l’acteur » avec R. Miremont…

Elle a travaillé avec des metteurs en scène tels que, Y. Ferry, P.Voltz, L.Flaszen, J.F.Matignon, J.P. Zennacker, A. Engel… , pour des spectacles divers et variés en tant que comédienne : de Vilar à Vilar, Christos et les chiens, Alice au Pays des merveilles, Les Histrions, Les Disparus du Paradis, Vernissage, La ronde des Trois « M », Répétitions Mouvementées , Qui a ramené Doruntine d’Ismaïl Kadaré, (…) et à l’Opéra de Paris dans Rigoletto , Salomé, La dame du lac ,en tant que comédienne-mime, au cinéma et pour la TV (J.Navarro , C.Serreau...).

 

Erik CHANTRY

Erik Chantry est né le 2 janvier 1958. Il a suivi plusieurs formations : Cours Florent, Théâtre du Campagnol et Atelier International de Théâtre B. Salant, P. Weaver (Actor’s studio).

Ses expériences sont multiples : cinéma, publicité et théâtre. On l’a vu dans : « Le jeu de l’amour et du hasard » de Marivaux (rôle d’Orgon) ; « 1er avertissement » de Strinberg (rôle du mari) ; « Othello » de Shakespeare, (rôle du Doge de Venise) ; « Roméo et Juliette » de Shakespeare (rôle de Capulet). Il a mis en scène : L. Harrous au Théâtre du Gymnase, « Où va-t’on mettre le piano ? » mise en scène de l’auteure et écrivaine M. Chapsal en 1998 au Théâtre du Guichet Montparnasse : prix « meilleure création des petites scènes parisiennes 98 » et reprise à Avignon.

 

 

Anjeza MARA MURATI

Anjeza Mara Murati est née à Tirana en Albanie. Arrivée en France à l’âge de 19 ans, elle suit des Cours de Langue et Civilisation Française à la Sorbonne avant d’entrer au Cours Florent pour satisfaire sa passion pour le théâtre.

Elle joue dans plusieurs courts métrages, téléfilms et spots publicitaires puis travaille sous la direction de plusieurs metteurs en scène tels que Jean Michel Ribes, Milos Lazin, Dominique Dolmieu et Laurent Fréchuret. En 2007, elle monte sa première pièce adaptée du roman d’Ismail Kadaré Qui a ramené Doruntine dans laquelle elle joue le rôle de Doruntine.

 

En 2010, elle met en scène Fernando Krapp m’a écrit cette lettre de Tankred Dorst, en collaboration avec Ursula Ehler et sur une adaptation de Bernard Lortholary, avec Caroline Nolot, Jérôme Pôlny, Jérôme Thevenet, Denis-Pierre Tchakhas. Depuis 2009, elle travaille pour la compagnie Lumière. Elle est également coordinatrice de l’association franco-albanaise « Argjiro » depuis 2006.

 

Lire également :

- Paris : la compagnie LUMIERE présente « Fernando Krapp m’a écrit cette lettre », du 6 avril au 6 mai
- La compagnie LUMIERE présente "Fernando Krapp m’a écrit cette lettre", les 20, 22, 23 et 27 mai


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 997952

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECRITS...  Suivre la vie du site Lectures   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce