Albania

Récital de Maniola Trebicka, le 25 septembre 2005

par Orjona Pulti

mercredi 12 octobre 2005

Manjola Trebicka est née à Tirana et a obtenu de nombreux prix de musique en Albanie et en France. Concertiste, ses compositeurs préférés sont Chopin mais aussi Mozart, Haendel et Bellini. Elle est également professeur de piano à la Maison d’éducation de la Légion d’Honneur et au conservatoire de Bougival, en France.

Le 22 septembre 2005, elle a donné un concert, en solo et en trio, au profit de l’association CEMPEA (Coopération éducative et médicale pour les enfants en Albanie) à Saint-Denis Basilique (près de Paris).

Manjola Trebicka a accordé une interview à Orjona Pulti, envoyée spéciale de l’association "Albania".

Depuis quant êtes - vous en France ?

Je suis venue en France pour la première fois en novembre 1992, pour participer au célèbre concours international « Marguerite Long ». Ensuite, je suis revenue une deuxième fois, en mars 1993, pour présenter le concours organisé à St. Nom La Bretèche. En septembre 1993, que j’ai commencé des études supérieures de musique à Paris.

Comment est née l’envie pour la musique ?

Quand j’étais petite, j’ai participé plusieurs fois au festival des enfants organisé tous les ans à Tirana. Mon professeur de chant et de danse conseilla à mes parents de m’inscrire à une école de musique. A partir du moment où j’ai du choisir un instrument de musique, j’ai eu comme un déclic pour le piano. Et depuis j’entretiens des liens très particuliers avec cet instrument. J’ai suivi des leçons dans différentes écoles à Tirana :
- L’école « Le congrès de Permet », pour le premier cycle
- Le lycée artistique « Jordan Misja »
- L’Académie des Arts, pendant 4 ans, où j’ai été diplômé en juin 1992. En France, j’ai continué mes études de musique. Après une année dans une école normale de musique, j’ai intégré le conservatoire européen de musique à Paris pendant 3 ans.

Avec qui avez - vous travaillé en Albanie ?

En Albanie, j’ai eu pour professeurs de musique : Mmes Bagna et Trako ainsi que Mr A.Tartari. En France, j’ai suivi les cours de Mme Nadine Wright.

Et en France, avec qui travaillez - vous ?

Je travaille à Paris et depuis longtemps avec Arben Skenderi, un ami d’enfance ; avec Matho Baka et la soprano Inva Mula qui est pour moi une amie très proche. En France, j’ai enchaîné les récitals avec Arts Trio, Art’Musica, le Quatuor Gaudi et le violoniste Philippe Graffin. J’ai accompagné plusieurs chanteurs, des flûtistes etc. ainsi que la voix généreuse et limpide de Martins March.

Participez vous à des concerts organisés en Albanie ? En tant qu’artiste ou invité d’honneur ?

Pour vous dire la vérité, j’ai eu la chance d’être invitée en tant qu’artiste et en tant que spectatrice. En avril 2005, j’ai été invitée à Tirana pour assister à l’opéra « Turandot ». Et en avril 2003, j’ai été invitée en tant qu’artiste par Anita Tartari, mon professeur à l’université, pour jouer l’intégrale des ballades de Chopin.

Avez-vous donner des concerts récemment en Albanie ?

Le dernier concert était en avril 2003. Sinon, en août 2004, à Ohrid, j’ai accompagné Inva Mula pour le concert « Ohrid Summer ».

Hommage à George Sand, à Sagonne

En prélude au bicentenaire de sa naissance ,l’association Festillage a organisé en 2004, une journée consacrée à George Sand et surtout à ses rapports avec la musique.

La pianiste Maniola Trebicka a, quant à elle, interprété la « Paraphrase » de Rigoletto et « Méphisto Valse » de Franz Liszt ainsi que l’intégrale des ballades de Chopin, un des sommets du concert.

Berchères-sur-Vesgre : l’ensemble « Arts Musica » a donné un très beau concert au château.

Lina Scicard, la propriétaire du château de Berchères-sur-Vesgre a accueilli une soixantaine de mélomanes. Elle a savouré des moments inoubliables grâce à trois artistes de très grande qualité. À côté de la musicienne Suzanne Louvel et pleins d’autres, il y avait aussi ma pianiste albanaise Manjola Trebicka. Elle a interprété des œuvres de Chopin de manière magistrale, avec une grande concentration. Son esprit d’interprétation était romantique et il valait de chaleureux applaudissements de ce public charmé.

Louvigny : récital classique albanais à l’église

Longtemps prisonnière de ses frontières, l’Albanie prend revanche sur son destin grâce au festival Balkans Transit. Manjola Trebicka et Mantho Baka, dans le cadre de cette manifestation culturelle, ont donné un récital à l’église Saint-Vigor.

Une douce mélopée, chargée d’une immense mélancolie, s’élève au cœur des voûtes gothiques de l’édifice religieux.

Les doigts de Manjola effleurent les touches de son instrument de prédilection. Fiers du patrimoine musical de leur pays, Manjola et Mantho avaient choisi d’interpréter 13 oeuvres des plus fameux compositeurs albanais comme Ramadan Sokoli et Tonin Harapi.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 995799

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site QUI SOMMES NOUS ?  Suivre la vie du site Rencontres d’Albania  Suivre la vie du site 2005   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce