Albania

Regard sur Prishtina, un patrimoine urbain menacé

PATRIMOINE SANS FRONTIERE et le bureau au Kosovo de Cultural Heritage without Border

vendredi 13 juin 2014 par en

PSF et le bureau au Kosovo de CHwB souhaitent attirer l’attention sur l’état du patrimoine urbain de Prishtina qui, s’il venait à disparaître, entraînerait avec lui tout un pan de son histoire. La capitale du Kosovo jouit d’un patrimoine architectural riche, témoin des époques historiques qu’a connues la ville. Mais les vagues de destructions urbaines qui l’ont affectées, depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, ont profondément altérées son visage.

©CHwB.

Aujourd’hui, négligé par les mêmes autorités censées le protéger, en proie aux restaurations sauvages et aux destructions illégales, le patrimoine urbain de Prishtina, et plus particulièrement celui de la vieille ville, est aujourd’hui menacé à tel point que les "spécialistes redoutent que cette zone historique et ses monuments ne soient menacés de disparition" [1].

Le patrimoine architectural de Prishtina est composé de bâtiments séculaires comme des maisons ottomanes typiques, des hammams et fontaines, et des bâtiments religieux, tels que des mosquées. Sous l’ère communiste, de nombreux édifices datant de la période ottomane ont été détruits pour faire place à des constructions modernes au nom du progrès.

C’est durant cette période qu’a été détruit le bazar, cœur économique de la ville depuis sa construction au XVème siècle, devenu le symbole d’un passé oriental rétrograde. Le Kosovo a également connu deux autres vagues de destructions importantes lors des conflits ethniques de 1998-1999 et les émeutes de 2004.

Ces conflits ont eu pour conséquence la politisation du patrimoine architectural : à travers la destruction des monuments on cherchait à effacer toute trace de la communauté adverse. Les Nations Unies et les autres organisations internationales ont largement œuvré pour rapprocher les communautés sur la question du patrimoine culturel depuis la fin du conflit de 1999.

Pour retrouvez la suite de l’article, CLIQUEZ ICI

[1] Sources :
- « Patrimoine urbain au Kosovo : le vieux Prishtina est laissé à l’abandon », article paru le 23 décembre 2013 dans Preportr, et traduit par Nerimane Kamberi pour le Courrier des Balkans le 28 février 2014.
- « Patrimoine au Kosovo : le vieux hammam de Prishtina, un joyau ottoman en perdition », article paru le 18 mars 2013 dans Gazeta Jeta në Kosovë, et traduit par Nerimane Kamberi pour le Courrier des Balkans le 28 mars 2013.
- « Demolition Threat to Pristina’s Ottoman Heritage », article de Petrit Collaku paru le 21 mai 2010 dans Balkan Insight.
- « Restorers Wreak Havocon Kosovo’s Old Hamam », article de Shengjyl Osmani paru le 13 janvier 2011 dans Balkan Insight.
- « Municipality of Prishtina engages intolibel and violates the laws of the Republic of Kosovo », article publié le 01.08.2013 sur le site du Ministère de la Culture du Kosovo.
- Erroneous, An analysis of numerous and continuous faults in cultural heritage, un rapport de Ec Ma Ndyshe pour le Forum 2015.
- Regional programme for cultural and natural heritage in South-East Europe, texte officiel adopté par le Ministère de la Culture du Kosovo le 23 janvier 2009.
- Utopians Visions, Government failures in Kosovo’s capital, document de travail de la Kosovar Stability Initiative et la European Stability Initiative, publié le 8 juin 2006.
- A future for Prishtina’s past, communication de la Kosovar Stability Initiative et la European Stability Initiative, publié en 2006.
- Conservation basis for the "Historic Centre" of Pristhinë/Pristina, étude sur les mesures de conservation publiée dans le cadre du projet commun de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe « Promotion of Cultural Diversity in Kosovo » en décembre 2012.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 996487

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TOURISME & PATRIMOINE  Suivre la vie du site HERITAGE...   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce