Albania

Rennes : Lukrecia Borxhia par le Théâtre national de Tirana, du 10 au 12 novembre

Salle Guy Ropartz - spectacle en albanais sur-titré en français

vendredi 3 novembre 2017 par en , E. Noygues

Lucrèce Borgia de Victor Hugo est entrée au répertoire du Théâtre national à Tirana, avec une mise en scène d’Eric Vigner. Lucrèce Borgia est un drame en prose représenté pour la première fois au théâtre de la Porte-Saint-Martin en 1833, inspiré du personnage éponyme.

Lucrèce Borgia est conçue comme formant un ensemble avec Le roi s’amuse. Hugo cherche en effet à surprendre le public en donnant à la Comédie-Française et au théâtre de la Porte-Saint-Martin une pièce reprenant le genre auquel ce public est habitué dans chacun de ces théâtres : la tragédie pour la Comédie-Française, le mélodrame pour le théâtre de la Porte-Saint-Martin, pour le subvertir en y introduisant des éléments de l’autre genre.

Lucrèce Borgia, aux apparences de mélodrame, est une « tragédie des Atrides » où le grotesque est atténué par rapport aux pièces précédentes d’Hugo.

« Nous vivons dans une époque où les gens accomplissent tant d’actions horribles qu’on ne parle plus de celle-là, mais certes il n’y eut jamais événement plus sinistre et plus mystérieux. »

Directeur du CDDB–Théâtre de Lorient de 1996 à 2015, le metteur en scène Éric Vigner y a mené une aventure artistique importante. Plasticien, son travail s’exerce dans le champ du théâtre, la réalité du lieu qu’il investit, son territoire et sa culture.

En 2007, Éric Vigner est le premier metteur en scène français invité au Théâtre National d’Albanie à Tirana. Frappé par l’histoire politique du dernier pays du bloc communiste à s’ouvrir au monde après 50 ans de dictature autocrate, le metteur en scène propose le texte prérévolutionnaire de Beaumarchais Le Barbier de Séville. Avec Lukrecia Borxhia, adaptée de Victor Hugo, l’artiste poursuit son exploration de la culture albanaise en lien direct avec l’histoire politique de ce pays.

La pièce de Hugo librement inspirée de la figure de Lucrèce Borgia dresse le portrait d’une jeunesse sacrifiée par le pouvoir corrompu d’une famille incestueuse. La proposition crépusculaire du metteur en scène entre rêve et réalité semble dictée par l’ADN d’un mal qui maintient dans une spirale tragique inéluctable les protagonistes de l’histoire. Le public albanais a réservé un triomphe à cette création en mai au Théâtre National, ébloui par l’interprétation exceptionnelle de la jeune troupe réunie autour de la grande actrice Luiza Xhuvani pour qui Éric Vigner a choisi de mettre en scène Lukrecia Borxhia.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 826393

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TOUT AZIMUT...  Suivre la vie du site Spectacles   ?

Tous droits réservés © 1997-2017 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce