Albania

Roman : "La ligne de fuite" d’Eqrem BASHA

par Sébastien Gricourt

lundi 26 mars 2018 par en

Roman incontournable pour qui aime les auteurs des Balkans, "La ligne de fuite" d’Eqerem BASHA vient de paraitre chez Non Lieu Éditions qui le présente au salon du livre de Paris, du 16 au 19 mars 2018.

Il offre un éclairage époustouflant sur les injustices, les aberrations et la réalité agressive du monde qui entoure le personnage principale. Ce texte vient à la connaissance des lecteurs francophones dans une traduction de Sébastien Gricourt qui connait l’auteur depuis de nombreuses années et a travaillé sur plusieurs de ses ouvrages.

Le mot de l’éditeur

Le personnage anonyme de ce roman décide d’entrer dans le silence complet vis-a-vis de son entourage comme de la société. Mais en décidant de ne plus participer a la moindre discussion, a ne répondre a aucune provocation et offense, il n’en est pas moins actif et en lutte, avec et en lui-même.

Le lieu géographique indéfini ou se déroule le récit rend ce dernier universel. En effet, le contexte narratif du mal-être en question pourrait tout autant s’appliquer a toutes ces sociétés ou l’individu, écrasé par un environnement vide de sens et empli de mots et de maux pesants, finit par prendre la décision de se réfugier, de fuir, de s’exiler dans le silence.

Chapitre après chapitre, le texte nous fait vivre le bouillonnement dramatique qui habite le protagoniste au travers une variété de situations et de perspectives, jusqu’à ce qu’il culmine à un désespoir sans fin au gout d’absurde. Mais au-delà de cette tension intérieure, la question qui traverse le récit est aussi celle de la capacité de l’individu a lutter contre les injustices, les aberrations et la réalité agressive du monde qui l’entoure.

L’auteur

Né à Dibër en République de Macédoine, Eqrem Basha a fait des études de langue et littérature albanaises à l’Université de Pristina. En 1972, il est employé au journal Rilindja où il écrit essentiellement sur l’art figuratif et la télévision. En 1974, il entre à la télévision de Pristina et devient un peu plus tard responsable du programme culturel et artistique, avant d’être exclu de son poste en 1990 par la police yougoslave.

Il réside à plusieurs reprises en France, en 1992 à Arles et en 1994 à Paris où en plus d’écrire roman, récit ou poésie, il traduit en albanais des textes dramatiques d’auteurs français. Il est également traducteur en albanais de textes de Eugène Ionesco, Giuseppe Ungaretti, Samuel Beckett.

En 1994, avec Gani Bobi, Rexhep Ismajli et Shkëlzen Maliqi, il fonde à Peja la maison d’édition Dukagjini où il est encore actuellement éditeur. C’est en 1971 que son premier recueil de poésie est publié :Shëtitje nëpër mjegull (Promenade dans le brouillard). Une quinzaine d’autres livres suivent ensuite.

Le traducteur

Diplômé de l’Inalco, ex-interprète CICR dans les Balkans (1997-2002), ex-conseiller politique dans des organisations internationales, Sébastien Grigourt est le directeur de publication de l’ouvrage « Kosovo : récits sur la construction d’un Etat » paru également chez Non Lieu.

LA LIGNE DE FUITE d’Eqerem BASHA

Genre : Roman Français

Éditeur : Non Lieu Editions

Parution : février 2018

Prix éditeur : 15€00

Pages : 224 p.

Isbn : 9782352702597


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 900756

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECRITS...  Suivre la vie du site Parutions   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce