Albania

Roman : "Le Petit Bala. La Légende de la solitude" de Ridvan Dibra

Disponible à partir du 26 février

lundi 19 mars 2018 par en

Pour la première fois dans sa vie, peut-être, Bala commence à apprécier d’avoir du temps. Ce temps qui coule quelque part, à l’extérieur de lui. Comme le Ruisseau blanc. Sans s’arrêter un seul instant. Sans s’arrêter ni revenir sur ses pas. Jusqu’à hier encore, il ne s’en souciait pas. Ou s’il s’en était souvenu, c’était exceptionnel. Tout comme pour ce qui lui est extérieur.

Tandis que maintenant il doit agir. Il doit se dépêcher. Se dépêcher tant qu’il a encore un œil qui voit. Même s’il ne lui en reste qu’un. Demain, il sera peut-être trop tard.

Le mot de l’éditeur

Revisitant le sujet d’une ancienne chanson populaire balkanique, Ridvan Dibra nous livre ici un roman psychologique sur l’exclusion, la solitude et la vengeance aux accents parfois œdipiens.

Dans un style épuré et très oral, il plonge le lecteur dans les pensées et la psychologie tourmentées du jeune Bala qui, depuis la mort inexpliquée et brutale de son père, semble s’être définitivement isolé d’un entourage non moins hostile.

Convaincu qu’il s’agit d’un meurtre et qu’il ne connaît que trop bien l’identité de l’assassin de son père, le petit Bala consacre son temps à fantasmer sa vengeance :

« Comment viser quand il faut fermer un œil et non les deux ?

Comment viser la gorge ou le cœur où planter le canif pointu ?

Comment trouver sa bouche pour l’étouffer avec une serviette ou un coussin ?

Comment reconnaître les poisons à verser dans son vin ?

L’auteur

Ridvan Dibra est un romancier et poète albanais, né en 1959, qui enseigne la littérature albanaise à l’Université de Shkodra.

L’importance et la reconnaissance de son œuvre en font l’un des écrivains majeurs d’Albanie. Auteur de plus de vingt livres en prose et de poésie, il a écrit plusieurs essais et mené des études littéraires.

Son roman Le Petit Bala, La Légende de la solitude a reçu le prix Rexhai Surroi du meilleur roman de l’année 2012 en Albanie.

La traductrice

Diplômée de l’Inalco, Evelyne Noygues a progressivement développer des activités de traduction : tout d’abord dans le milieu universitaire et le monde associatif avant d’être attirée par la traduction littéraire.

Sont déjà parus sous sa traduction : Terre brûlée de Dashnor Kokonozi (Non-Lieu, Paris), Skeptri i Otocarit/Le sceptre d’Ottocar d’Hergé (Bénart Editions, Paris) et Paris (poèmes) de Maks VELO (Emal, Tirana).

Très engagée dans le réseau européen de traduction théâtrale "Eurodram", elle a également traduit plusieurs pièces de théâtre parmi lesquelles :
- « Vol au-dessus du théâtre du Kosovo », un texte sélectionné par le comité de lecture albanais d’Eurodram pour l’année 2013-2014, de Jeton Neziraj (Kosovo).
- « Les amours de la vierge Madeleine » et « Nous, les enfants du nouveau monde », sélectionnés respectivement pour 2016-2017 et 2011-2012, de Ridvan Dibra (Albanie).

 

 

Le Petit Bala. La Légende de la solitude de Ridvan Dibra

Texte traduit de l’albanais par Evelyne Noygues, avec l’aide du ministère de la Culture de la République d’Albanie et le soutien du Centre National du livre.

Collection : 100 000 signes ;

Prix : 15 euros

ISBN : 979-10-92364-29-3

Pour retrouver l’éditeur, CLIQUEZ-ICI


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 941105

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECRITS...  Suivre la vie du site Parutions   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce