Albania

Salon du Livre des Balkans 2010 : une autre manière de voyager..

SALONS DU LIVRE DES BALKANS 2010, 2011, 2012, 2014 à PARIS

vendredi 12 mars 2010 par en , E. Noygues

L’idée d’organiser un salon du livre à Paris consacré aux pays des Balkans prend son point de départ dans le regain d’intérêt du grand public pour des voyages dans les Balkans. Ce Salon du Livre des Balkans (SLB) 2010 est l’occasion de rencontrer des écrivains et d’échanger autour de nombreux centres d’intérêts liés à cette région du monde.

Albania : Quand on parle du salon du livre des Balkans, c’est la littérature qui vient d’abord à l’esprit. Le public cosmopolite est désormais familier de certains grands noms de la littérature des Balkans, tels Nedim Gürsel, Vassilis Alexakis, Ismail Kadaré, etc. Comment est née l’idée d’un salon du livre des Balkans ?

Pascal Hamon : Un des objectifs de ce salon est de dresser un panorama de la littérature dans les Balkans. Mais le projet du comité d’organisation est plus ambitieux. Il s’agit de susciter la curiosité, voire redonner le goût pour les Balkans en tant que zone à découvrir tant sous l’angle touristique et géopolitique que littéraire et plus largement culturel. L’enjeu touristique et culturel est essentiel pour cette zone en tant, à la fois, qu’outil de développement économique et qu’élément d’une intégration européenne toujours soumise à questionnement.

L’idée est de faire redécouvrir aux éditeurs des textes, des ouvrages et des revues en vue de favoriser leur réédition ou l’édition de recueils de textes autour d’une période (réf. : « Les Balkans en feu à l’aube du XXème » siècle publié par les éditions Omnibus ou la collection « Une ville racontée par les écrivains ».

En même temps, ce salon du livre des Balkans vise à répondre à une véritable attente des auteurs et des éditeurs locaux qui souhaitent mieux se faire connaître à Paris, au moment où cette zone intègre progressivement l’Union européenne, soit directement comme pour la Roumanie ou la Bulgarie, soit progressivement par le biais d’accords d’association et de demandes d’adhésion.

Albania : Le salon se tiendra à Paris. Où exactement ?

Pascal Hamon : Le salon est l’hôte de la Cité internationale des arts, à proximité de l’Hôtel de ville. Ce site est idéalement placé pour accueillir les visiteurs de Paris, d’Ile de France et des autres régions. La CIA ouvrira ses portes au salon et mettra, notamment, un auditorium de 130 places à disposition pour les tables rondes. Permettant ainsi d’assurer dans des conditions excellentes y compris de traduction, le déroulement des débats et l’interaction avec le public.

Albania : Qui sont les auteurs invités ?

Pascal Hamon : Le public aura l’occasion de débattre avec quelques grands noms que vous avez cité au début de notre conversation, mais aussi avec d’autres auteurs très intéressants comme : Mircea Cartarescu, Bessa Myftiu, Jordan Plevnes, Velibor Colic, Gueorgui Gospodinov, Eqrem Basha, ainsi que le professeur Yves Pouliquen de l’Académie française, le traducteur Michel Volkovitch, pour ne citer que quelques-uns.

Albania : A quel public s’adresse ce salon ?

Pascal Hamon : La gratuité d’accès au salon est une garantie de notre volonté de le rendre accessible au public le plus large. Une attention particulière sera également portée à l’accès des étudiants en liaison avec les universités et les bibliothèques concernées.

Albania : Quels sont vos partenaires ?

Pascal Hamon : L’association "Albania" et "Le Courrier des Balkans" conduisent de pair la préparation de ce salon. Parmi les partenaires qui ont répondu à leur appel, on peut citer : la "Maison d’Europe et d’Orient", "Le Courrier international ", la revue "Ulysse", "Alsat", chaîne de télévision par satellite diffusée en Albanie, ARY de Macédoine, Kosovo ; des éditeurs et des revues, des acteurs du monde associatifs parmi lesquels l’"Association des anciens élèves et amis des Langues’O" et la "Fédération des associations culturelles européennes en Ile-de-France" (FACEF).

Le comité d’organisation et de coordination du SLB est composé de : Boris Dino, Pascal Hamon, Evelyne Noygues, Jean-Luc Perrin, Hélène et Yves Rousselet, Makfiret Shaqiri et Ornela Todorushi pour l’Association Albania, et de Jacqueline Derens, Julie Quetier et Simon Rico pour le Courrier des Balkans.

Propos rassemblés et mis en forme par Evelyne Noygues et Ornela Todoroshi

A lire également :

- Salon du Livre des Balkans 2010 : un nouvel événement littéraire les 4 et 5 juin
- Salon du Livre des Balkans 2010 : focus sur les auteurs de langue albanaise invités
- Salon du Livre des Balkans 2010 : Les auteurs français invités et l’Albanie
- Voyage dans l’espace balkanique
-  "Les Balkans autrement" : itinéraires d’un voyageur curieux


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 983332

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECRITS...  Suivre la vie du site Salon du Livre Balkans  Suivre la vie du site Edition 2010   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce