Albania

Salon du Livre des Balkans 2010 : focus sur les auteurs de langue albanaise invités

SALONS DU LIVRE DES BALKANS 2010, 2011, 2012, 2014 à PARIS

mercredi 26 mai 2010 par en , E. Noygues

Bessa Myftiu

Ecrivain, universitaire : invitée du Salon du Livre des Balkans 2010

Bessa Myftiu est née à Tirana, en Albanie. Après avoir étudié et enseigné la littérature du XIXe siècle dans son pays d’origine, elle a émigré en Suisse au début des années 1990 et enseigne aujourd’hui à la faculté des Sciences de l’éducation de l’Université de Genève.

Conteuse, traductrice, critique littéraire, elle est l’auteur d’une oeuvre qui va de la poésie à la prose narrative et à l’essai et a publié de nombreux ouvrages directement en français. Elle s’est fait connaître de la critique et du public francophone avec deux romans en particulier : " Ma légende" et "Confessions des lieux disparus".

Attirée par la littérature, Bessa Myftiu a suivi les pas de son père, Mehmet Myftiu, écrivain dissident dans l’Albanie communiste. " Peindre les événements tragiques au moyen d’un pinceau comique afin de triompher sur la détresse ", tel est le pari réussi de Bessa Myftiu.

Bessa Myfitiu est également scénariste et actrice. Elle collabore avec le centre cinématographique albanais en rédigeant des scénarios.

Ouvrages parus en français :

- Ma Légende, L’Harmattan, Paris, 1998
- A toi, si jamais, Forcalquier, Editions de l’Envol, 2001
- Finisterres du soleil, Edition de la Vouivre, Saignelégier, Suisse, 2001 (ouvrage collectif)
- La langue française vue d’ailleurs, Tarik Editions, Casablanca, 2001 (ouvrage collectif)
- Etrange, mon étranger, Foyer Socio-educatif du Collège Les Hautes Vignes de Seloncourt, 2001 (ouvrage collectif)
- Nietzsche et Dostoïevski éducateurs, Nice, Les Paradigmes 2005
- Dialogues & Récits d’éducation : Sur la différence, avec Mireille Cifali, Nice, Les Paradigmes 2006
- Confessions des lieux disparus avec Amélie Nothomb, Tour d’Aigue, Edition de l’Aube et Poche, 2007, 2008 et 2010
- Le courage, notre destin : Récits d’éducation, Editions Ovadia, 2007
- Ethique et écriture, Poche, Paris, 2008
- Littérature et Savoir, Poche, 2008
- Des amis perdus, Tirana, Marin Barleti, 1994 réédité en 2009
- L’ombre du mur : Chroniques du mur de Berlin, avec Velibor Colic, Norman Manea, et Wlodzimierz Odojewski , Syrtes, 2009
- Ethique & Ecriture tome 2, 2010

Scénarios et courts métrages :
- Ullka, film long-métrage, Suisse - Albanie, 2004
- J’aime Era, film long-métrage, Albanie, 1991
- Le mensonge de Pik, film court-métrage, Albanie, 1990.

Entretien avec Francesco Biamonte sur le site suisse Cultur@ctif


Mira Meksi

 : invitée du Salon du Livre des Balkans 2010

Ecrivain, critique littéraire albanaise

Mira Meksi est née en 1960 à Vlorë (Albanie du sud). Elle étude les Lettres françaises à l’université de Tirana, et les Lettres espagnoles à l’université de Saragosse. Sous le régimee communiste, elle travailla à la maison d’édition "8 Nentori", en tant que traductrice. En collaboration avec d’autres collègues, elle traduit aussi bien des récits et les mémoires du dictateur, Enver Hoxha, qu’un nombre considérable de grands auteurs de la littérature mondiale : Dumas, Yourcenar, Duras, Rimbaud, Verlaine, Proust, Borges, Marquez, Paz, Neruda, Llosa, Sàbato, Fuentes, Lorca, etc.

Elle a aussi traduit en français la poésie d’Ismail Kadaré publiée par la maison d’édition Fayard, en 1988, et en espagnol une Anthologie de la poésie albanaise, à Saragosse, en 1994. En 2005, elle obtient le prix "La plume d’argent", décerné par le ministère de la culture albanais, pour la meilleure traduction de l’année.

Depuis 1996, Mira Meksi a publié ses propres œuvres littéraires, très bien accueillies par la critique et le grand public. En 1998, elle participe à l’édition des Belles étrangères consacrée à l’Albanie. En juillet 2009, son roman "Porfida" est paru en français aux éditions Baudelaire. Trois des chapitres de ce roman font partie de la rubrique "Contes d’ailleurs" de la prestigieuse anthologie nord-américaine "In our own words : A Generation Defining Itself", éd. Marlow Peerse Weaver, 2007.

Avec le soutien de la fondation culturelle "Velija", elle fonde en 1996 une des revues littéraires albanaises les plus renommées, "Mehr Licht". Depuis 2003, elle est directrice générale de la chaîne satellitaire "Alsat" qui diffuse en Albanie, Kosovo et en Macédoine.


Ylljet Aliçka

 : invité du Salon du Livre des Balkans 2010

Ecrivain, enseignant et diplômate albanais

Responsable des relations internationales au ministère de la Culture au début des années 1990, Ylljet Aliçka a travaillé à la Délégation de la Communauté européenne en Albanie de 1997 à 2006. Il est Ambassadeur d’Albanie en France depuis 2007.

Ouvrages parus en français :

- Les Slogans de pierre, maison d’édition Climats, France, 1999, (réédité en 2009)

A l’étranger :

- Compromis, maison édition Pogranicze, Pologne, 2002
- I compagni di pietra,Maison d’edition GUARALDI, Italie, 2006
- Balkan blood, Balkan beauty, Northwestern University Press,U.S, Publishing house, Chicago, Etats-Unies, 2006.

Scénarios de films :

- "Slogans ", film franco-albanais, sélectionné par le Festival de Cannes, 2001, section Quinzième des réalisateurs, lauréat du Prix de la Critique, Golden Prize, International Film Festival in Tokyo, 2001
- « Chronique de province » film franco italo albanais, 2007
- « Les Nobles », en cours

Récompenses :

• Premier Prix au concours international des récits, TERAMO, Italie, avril 1999 • Médaille de bronze (section de littérature) par l’Académie Internationale de Lutèce, Paris, 2000 • Deuxième prix dans le concours international français, ARTS ET LETTRES de France, Bordeaux, 2000 • Premier prix, Concours national de la littérature organisé par Ministère de la Culture d’Albanie, décembre 2001 • Premier prix, Scenario du film Sllogans, Festival de Film albanais • Prix ANNEE SENGHOR, Ministère des Affaires étrangères d’Albanie, 2006 • Médaille de la Francophonie, Comité National de la Francophonie, Albanie 2005


Eqrem Basha

 : invité du Salon du Livre des Balkans 2010

Ecrivain, journalist et éditeur kosovar (participation annulée)

Né en 1948 à Dibra (Arym), Eqrem Basha poursuit ses études à l’Université de Prishtina (Kosovo), où il commence à publier des nouvelles et des poèmes. Journaliste et critique d’art, il travaille au quotidien Rilindja de 1972 à 1974, puis jusqu’en 1990 à la télévision albanaise de Prishtina en tant que responsable des programmes culturels. Il est actuellement rédacteur en chef des éditions Dukagjini.

Il est l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles et de poèmes, de scénarios et de pièces de théâtre. Traducteur de la littérature française en albanais, il a traduit des œuvres de Ionesco, Camus, Sartre, Malraux. En 1999, il publie aux Editions Fayard, Les Ombres de la nuit et autres récits du Kosovo. Des douze récits qui composent ce recueil, quatre ont été publiés dans des revues françaises spécialisées (La Main de singe, Méditerranéennes). Écrits entre 1994 et 1995 (à l’exception d’un seul, composé en 1971), ils évoquent les plaies d’une guerre qui a longtemps tu son nom. Tous ces textes traitent d’une oppression omniprésente, avec néanmoins une petite lueur d’espoir à l’horizon.

Sa pièce, Oasis, une création pour les Petits / Petits à Gare au Théâtre, a été jouée par la troupe du théâtre de Syldavie, au Grand auditorium des Halles à Paris, au Café Charbon à Nevers et au CNAP - Scène nationale de Montbéliard, 1998-99.

Depuis 2001, il est élu à l’Académie des Sciences et des Arts, de Kosovo. Il est actuellement secrétaire du département de Langue et Littérature, de l’Académie.

Ouvrages parus en français :

- Les ombres de la nuit et autres récits du Kosovo, Fayard, Paris, 1999.
- Kosovo dans la nuit, 22 auteurs du Kosovo. Textes réunis, traduits et présentés par Anne-Marie Autissier, Christiane Montécot et Alexandre Zotos, Ed. de l’Aube, 1999


Muhamedin Kullashi

 : invité du Salon du Livre des Balkans 2010

Philosophe, universitaire, écrivain et diplômate kosovar

Muhamedin Kullashi vit en France depuis 1999 et est Maitre de Conférence en philosophie à l’Université de Paris VIII. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages philosophiques et historiques en rapport avec la région des Balkans, aux éditions L’Harmattan. Il est l’Ambassadeur de la République du Kosovo à Paris depuis 2009.

Ouvrages parus en français :

- Humanisme et Haine : Les intellectuels et le nationalisme en ex-Yougoslavie, 1998
- Ex-Yougoslavie : Une Europe du Sud-Est en construction, 2002
- Effacer l’Autre : Identités culturelles et identités politiques dans les Balkans, 2006

Lire également : "Carte blanche" à Muhamedin KULLASHI, premier Ambassadeur du Kosovo en France


Besnik Mustafaj

 : invité du Salon du Livre des Balkans 2010

Ecrivain, universitaire, diplomate albanais

Né en 1958, Besnik Mustafaj poursuit des études de langue et littérature françaises à la faculté d’Histoire et Philologie de l’Université de Tirana. De 1983 à 1991, il exerce en tant que professeur de littérature étrangère à Tirana. Il est aussi écrivain, traducteur et correspondant de presse.

Il vient en France pour la première fois en juillet 1991 à l’occasion de l’Université d’été d’Angers, organisée par le Centre National d’aide à la vie associative (CNAVA) et soutenue par le Fonds européen pour la liberté d’expression, qui accueille des participants de 10 pays d’Europe centrale. Il signe à cette période son premier contrat avec l’éditeur Actes Sud, qui publiera six de ses œuvres traduites ou rédigées en français.

De 1992 à 1997, il a l’occasion de revenir en France, cette fois-ci en qualité d’ambassadeur de son pays auprès de la France et représentant de l’Albanie auprès de l’UNESCO. Co-fondateur du Parti démocratique, le premier parti non communiste d’Albanie, et du Comité Helsinki d’Albanie, il a été successivement député au parlement albanais à partir de 1991, puis Ambassadeur d’Albanie en France (1992-97), et ministre des Affaires étrangères d’Albanie de 2005 à 2007.

Ecrivain, il est l’auteur de nombreux romans, poèmes, nouvelles, essais et pièces de théâtre traduits dans le monde entier. Besnik Mustafaj a reçu le Prix Méditerranée étranger pour Le tambour de papier (Actes Sud) en 1997.

Ouvrages parus en français :

Romans :

- Entre crimes et mirages, l’Albanie, Actes Sud, Paris, 1992
- Un été sans retour. Actes Sud, Paris 1992
- Les cigales de la canicule. Actes Sud, Paris, 1993
- Petite saga carcérale. Actes Sud, Paris, 1994
- Pages réservées, un Albanais à Paris, Grasset, Paris, 1996
- Le tambour de papier, Actes Sud, Paris, 1997 (prix Méditerranée)
- Le vide, Albin Michel, (coll. Grandes traductions), Paris, 2000

Essais :

- Entre crimes et mirages. Actes sud, Paris, 1992
- Pages réservées - Journal d’un Albanais à Paris. Editions Grasset, Paris, 1996

Théâtre :

- Doruntine, Flle-Sœur, une histoire pour opéra et théâtre dramatique, Actes Sud, Paris, 1997, mise en scène par la compagnie Théâtre Narration en octobre 1997 au théâtre Le Dôme à Alberville.


Luan Rama

 : invité du Salon du Livre des Balkans 2010

Ecrivain, journaliste et diplomate albanais

Né en 1952, à Tirana, Luan Rama fait des études de journalisme à l’Université de Tirana et de cinéma, communication et information à l’Université Paris VII. A partir de 1975, il travaille comme cinéaste dans les studios cinématographiques "Albanie Nouvelle".

Il est l’auteur de plusieurs scénariis de longs métrages, documentaires et dessins animés, ayant reçu des prix dans des festivals cinématographiques nationaux et internationaux. De 1996 à 1997, il est notamment rédacteur pour Le Courrier International (Paris). Ilexerce également le journalisme en tant que correspondant des quotidiens et des revues albanaises.

Il entame également une carrière diplomatique en tant qu’Ambassadeur d’Albanie en France, (1997 – 2001), et représente en même temps le chef de l’État albanais au Conseil permanent de la Francophonie. De 2002 à 2005, il est expert (sur les dossiers « patrimoine culturel, communication, liberté d’expression, éducation) à la Délégation permanente de la République d’Albanie auprès de l’Unesco.

Luan Rama est l’auteur de nombreux essais, recueils de poèmes, romans.

Ouvrages parus en français :

- Le long chemin sous le tunnel de Platon (Prix européen de l’Association des écrivains de la Langue française)
- Couvrez-moi avec un bout de ciel (poèmes), Ed du Petit Véhicule, Nantes, 2001
- Santa Quaranta, 2005
- Pont Entre deux Rives, Albanie-France, Ed SDE, Paris, 2005


Luan Starova

 : invité du Salon du Livre des Balkans 2010

Ecrivain, universitaire, traducteur, diplômate macédonien

La vie et la création de Luan Starova empruntent, dès le commencement, le chemin de l’exil au moment où il franchit, avec sa famille, dans une barque, une nuit de 1943, la frontière entre l’Albanie et la Macédoine lors de la traversée du lac d’Ohrid, pour gagner, quelques heures plus tard, l’autre rivage et la ville de Struga.

Cet exil, particulièrement raconté dans le livre quatre de la saga balkanique de Starova, intitulé "Le Rivage de l’exil", 2003, publié en français aux éditions de l’Aube, ainsi que dans les romans Le temps des Chèvres, 1999, Les livres de mon père, 1998, Le Musée de l’athéisme, 1999, publiés chez Fayard, laisse son empreinte pratiquement sur l’ensemble de son œuvre littéraire.

Dès son premier roman, "Kufijte e pranveres" les Frontières du printemps, publié en langue albanaise, à Pristina, Kosovo, en 1971, jusqu’à sa saga balkanique dont jusqu’à présent ont été écrits huit tomes sur les dix prévus, Starova sera à la recherche du chemin inexistant du retour de l’exil, qui deviendra une mission. Après la chute du communisme stalinien en Albanie, la ville de Pogradec, dont il a été expulsé, avec sa famille, du fait que son père n’a pu se concilier avec le fascisme, a consacré l’auteur citoyen d’honneur, cinquante ans plus tard, en 2003, en hommage à son œuvre littéraire dont sa ville natale a partagé la gloire.

L’exil de Starova, la matière première de sa création, est complexe, constitué de plusieurs couches. Il accepte et réconcilie les contradictions, comme rarement un écrivain balkanique le fait, peut être même qu’il soit le seul à le faire, les autres auteurs les plaçant plutôt en antagonisme dans leurs propres œuvres. Cet auteur persévère jusqu’au bout dans sa mission d’écrire dans l’albanais, sa langue maternelle, mais également en macédonien, qui est la langue de son éducation. Edgar Morin verra dans la vie et l’œuvre de Starova, "le représentant de la convivialité et de l’ouverture balkanique, l’homme qui toute sa vie a incarné la fraternité balkanique sans seule re-fermeture ethnique."

Luan Starova, devenu membre de l’Académie macédonienne des sciences et des arts pour son œuvre littéraire, a mené une carrière universitaire puis diplomatique qui l’a conduit à confronter, à multiples reprises, les cultures orientales et occidentales, ainsi qu’à intégrer l’identité balkanique dans sa production romanesque. Il a été le premier Ambassadeur de la République de Macédoine en France. Il est commandeur de l’Ordre des arts et des lettres en 2000.

Ouvrages parus en français :

- Le chemin des anguilles, éditions des Syrtes, Paris, 2009
- Le Rivage de l’exil, éditions de l’ Aube, Paris, 2003
- Poèmes de Carthage, préface par Adonis, 2002
- Le musée de l’athéisme, Fayard, Paris, 1999
- Faik Konitza – Guillaume Apollinaire, Une amitié européenne, éditions L’Esprit des péninsules, Paris, 1998
- Les livres de mon père, Fayard, Paris 1998
- Le temps des chèvres, Fayard, Paris, 1997.

 

Les auteurs de langue albanaise parmi les invités de l’édition 2010 du Salon du Livre des Balkans à Paris...

Article préparé et mis en forme par Ornela TODODUSHI et Evelyne NOYGUES

A lire également :

- Salon du Livre des Balkans 2010 : un nouvel événement littéraire les 4 et 5 juin ,
- BALKANS : LE REGARD DES VOYAGEURS FRANCAIS SUR L’ALBANIE ,
- Salon du Livre des Balkans 2010 : Les auteurs français invités et l’Albanie ,
- Voyage dans l’espace balkanique ,
-  "Les Balkans autrement" : itinéraires d’un voyageur curieux


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 997899

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECRITS...  Suivre la vie du site Salon du Livre Balkans  Suivre la vie du site Edition 2010   ?

Tous droits réservés © 1997-2018 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce