Albania

Théâtre : "La guerre au temps de l’amour", les 16 et 17 mai

Tous à vos agendas ! Théâtre "100" rue de Charenton à Paris (12è)

jeudi 4 mai 2017 par en , E. Noygues

La Compagnie GRAINS DE SCÈNE présente la pièce, les 16 et 17 mai prochains à 20h, au théâtre "100" rue de Charenton à Paris (12è) après une première série de représentations à Bougival (78) en janvier 2016.

Auteur : Jeton Neziraj. Mise en scène : Roland Mastrippolito. Traduction : Anne-Marie Bucquet. Éditions l’Espace d’un Instant.

Réservations : 01 46 28 80 94. www.100ecs.paris

La pièce a été donnée à Montreuil en 2011, et aussi à Vitry et Malakoff, ainsi qu’à Bougival par la même troupe il y a 2 ans, sans compter une lecture au théâtre du Rond-Point.

Le point de vue de la traductrice... Anne-Marie Bucquet

« En lisant, en traduisant, j’avais été particulièrement intéressée par la diversité des tons et des niveaux de langue des personnages : le jeune couple hyper-adapté aux prénoms anglo-saxons, au parler rapide ; les amours aux accents intemporels, presque mythiques, de la perle et du serpent ; la panique de la jeune femme figée dans une terreur de maladie ; le langage truculent de la vieille dame, mémoire du trauma commun et de son mari, l’énigmatique colonel. Ajouter à cela le foisonnement des personnages imaginés et un dédoublement des lieux dans un univers clos à plus d’un égard.

L’auteur, Jeton Neziraj, m’avait dit : "On a assez pleuré,il est temps d’en rire."

C’est bien une vision burlesque d’un chaos de l’après-guerre que l’on trouve dans cette pièce. Tout coexiste et se bouscule. Quelle réjouissante vitalité ! »

Une pièce autour des paradis artificiels...

Sylvie Cens, Mariane Kante, Florence Meillet et Pascale Payen s’approprient les rôles de quatre femmes internées dans un hôpital psychiatrique métamorphosé en « institut de beauté » : leur univers imaginaire commun dans lequel elles s’autorisent à évoquer ce qu’elles ne peuvent pas dire explicitement. On y parle ongles, épilation et naturellement expériences sentimentales...

Elles se racontent leurs ruptures, leurs désirs, leurs joies, leurs angoisses, leurs peines, leurs failles...Ces femmes évoquent avec autant d’ironie que de réalisme les êtres grotesques, étranges ou fabuleux qu’elles ont rencontrés.

Au sein de cet asile de beauté, temple de la folie et de la plastique artificielle, métaphore euphorisante de l’industrie de l’embellissement dans notre monde nouveau, les personnages de La Guerre au temps de l’amour se débattent avec énergie et obstination pour envisager un après-guerre supportable…

L’auteur... Jeton Neziraj

Jeton Neziraj, dramaturge du Kosovo, a écrit plus de 20 pièces qui ont été produites en Europe et aux États-Unis. Ses pièces sont marquées par la guerre du Kosovo et le dialogue entre les peuples des Balkans, principalement les Serbes et les Kosovars.

Il essaie de rétablir la confiance entre les peuples de la région. Il traite des problèmes politiques contemporains de la région : les déplacements de population et les réfugiés, l’immigration ainsi que le fondamentalisme islamique. Il critique aussi l’implication des personnalités politiques dans l’art et le contrôle de la culture par l’État, au Kosovo ou en Serbie.

Le metteur en scène... Roland Mastrippolito

Roland Mastrippolito, débute sa formation d’acteur en 2000 dans l’atelier théâtre d’Annick Guillemin à l’Université avant de suivre, en 2010, la « formation continue de mise en scène » du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, dans les classes de D. Mesguich et J.D. Barbin.

« J’ai été touché par ces quatre femmes qui se retrouvent dans leur « institut de beauté ». Unité de lieu qu’elles inventent ? Ce sera oui. Elles y sont bien pour papoter, discuter et se disputer, pour jouer aussi en empruntant parfois, avec facétie, gravité ou méchanceté d’autre rôles, littéralement comme si elles jouaient les comédiennes , avec la complicité que produit une longue relation. »

« Jeton Neziraj pose la question de la parole. Dans notre société gavée de paradis artificiels, où la souffrance psychique est hyper-médicalisée, le retour à la parole, à l’échange, pourrait être l’ultime recours... c’est bien ce que disent les spécialistes de la parole tarifée et minutée de cabinet ! Rien de nouveau ? Jeton Neziraj nous rappelle que l’attention réciproque à l’entourage, tout simplement, peut être une autre voie. Au pire une folie sans conséquence mais au mieux un petit pas vers la résilience. »

Pour en savoir plus sur ce site :
- Bougival : "La guerre au temps de l’amour" de Jeton NEZIRAJ, les 9 et 10 janvier
- Paris : Lecture de "La Guerre au temps de l’amour" de Jeton NEZIRAJ, lundi 20 juin
- Théâtre : "La guerre au temps de l’amour" de Jeton Neziraj
- Théâtre : "La guerre au temps de l’amour" de Jeton Neziraj, mardi 20 mai
- Jeton Neziraj à la Maison d’Europe et d’Orient, vendredi 14 mai


Forum

Accueil du site | Kontakt | Plani i sitit | | statistikat | visitat 780390

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site TOUT AZIMUT...  Suivre la vie du site Spectacles   ?

Tous droits réservés © 1997-2017 Albania
Sitët ndërtuar me SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce