Albania

Tournée en France de l’écrivain Gazmend KAPLLANI, du 7 au 13 mars

Editons Intervalles

lundi 7 mars 2016 par Evelyne Noygues , en

A la veille du printemps de la francophonie, Gazmend Kapplani, accompagné de son éditeur, est invité dans plusieurs villes de l’ouest de la France, en partenariat avec Cezam Pays-de-la-Loire. « La dernière page » fait partie de la sélection du Prix littéraire Cezam Inter-CE 2016 (Prix des lecteurs nantais).

Écrivain et journaliste, Gazmend Kapllani est l’auteur de trois romans publiés en français aux éditions Intervalles : « Petit journal de bord des Frontières » (2012), « Je m’appelle Europe » (2013) et « La dernière page » (2015). Il sera l’invité du salon du livre des Balkans, le 27 mai, à Paris. Photo©E.Noygues

Du 7 au 13 mars 2016, Gazmen Kapllani est successivement au Paris, au Mans, à Angers et à Nantes pour présenté son roman le plus récent, « La dernière page », sélectionné dans le Prix Littéraire CEZAM 2016.

Albanais d’origine, Gazmend Kapllani s’est installé en Grèce en 1991, où il a exercé différents métiers tout en préparant une thèse de doctorat sur « L’image des Albanais dans la presse grecque et des Grecs dans la presse albanaise ».

Son premier livre est le « Petit journal de bord des Frontières », fruit de son expérience et de sa réflexion après avoir franchi la frontière entre la Grèce et l’Albanie, le 15 janvier 2015, « ultimes confins d’un monde qui nous avait projetés hors du temps et de l’espace. », se croyant seul à se lancer dans cette aventure vécue en réalité par une véritable caravane humaine cherchant à « briser le terrible tabou que représentait « la frontière » ».

 

« Je m’appelle Europe témoigne » de la vie apparemment ordinaire d’un immigré qui s’immerge dans une nouvelle culture. Le protagoniste rencontre Europe, sa première petite amie grecque, à l’université. C’est le roman d’un apprentissage de l’Autre et de sa langue pour mieux l’apprivoiser et finalement le dominer.

 

« La dernière page » est un roman qui part de Thessalonique (ou Salonique), en 1943, où les Allemands ont regroupé des juifs grecs dans le ghetto, pour les envoyer vers l’Allemagne. Léon travaille dans une librairie française, il est marié et a un fils, Albert. Ils arrivent à s’enfuir en Albanie par un périple qui marquera à vie l’enfant. A son tour, son fils Melsi va remonter le file de l’histoire de sa famille, déchiré entre deux pays aux mentalités différentes.

 

Tout comme ses oeuvres de fictions, ses éditoriaux et ses chroniques dans la presse grecque et à présent dans les revues anglo-saxonnes, font une large place aux questions migratoires, à la quête de l’identité ainsi qu’à la place de l’écrivain en exil. Il vit aujourd’hui entre l’Europe et les Etats-Unis où il enseigne l’histoire et l’écriture littéraire à Boston.

Aux éditions Intervalles (Paris), traduits du grec par Françoise Bienfait et Jérôme Giovendo :
- Petit journal de bord des frontières, 2012
- Je m’appelle Europe, 2013
- La dernière page, 2015

A RETROUVER SUR CE SITE :
- 2013 : une année faste pour la littérature albanaise en français

Tournée française : du 7 au 13 mars

- le 7 mars à 18h30

La Grèce face au nouveau défi migratoire

Avec Gazmend Kapllani (écrivain et journaliste), Clara Villain (ancienne étudiante de l’Inalco volontaire à Lesbos) et Allain Glykos (écrivain et philosophe)

Modérateur : Stéphane Sawas

Auditorium de l’Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 PARIS

- le 9 Mars à 18h

A LA LIBRAIRIE THUARD au Mans

- le 11 mars à 20h

En partenariat avec Cezam Pays de la Loire : "La Dernière Page" fait partie de la sélection du Prix littéraire Cezam Inter-CE 2016 (Prix des lecteurs nantais)

Modératrice : Marie-Madeleine Rigopoulos, Chroniqueuse France Inter

LE LIEU UNIQUE – LA COUR à Nantes

- le 12 mars à 11h

A LA LIBRAIRIE LA GEOTHEQUE à Nantes

Gazmend Kapllani en compagnie de son éditeur, Armand de Saint Sauveur.« LIKER » l’événement sur FB :

Modérateur : Benoît Albert, Libraire

- le 12 mars à 15h

Écrivains en exil, littérature sans frontières ?

Rencontre avec Gazmend Kapllani, Norman Manea et Mana Neyestani dans le cadre du festival Atlantide

LE LIEU UNIQUE – LA COUR

- le 13 mars à 13h

Une littérature européenne à inventer ?

Rencontre avec Gazmend Kapllani, David Lodge et Kirmen Uribe dans le cadre du festival Atlantide

Modératrice : Marie-Madeleine Rigopoulos, Chroniqueuse France Inter

LE LIEU UNIQUE – LA COUR

Plus d’information sur le site des Éditions Intervalles et sur Le FB de Gazmend KAPLLANI

CopyrightE.Noygues©ALBANIAwebsite


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 801292

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECRITS...  Suivre la vie du site Parutions   ?

Tous droits réservés © 1997-2017 Albania
Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC
sur la ferme à SPIP de DnC développements sites et eCommerce